Milos Raonic, classé 30e au monde, affrontera dans le match de championnat le favori Novak Djokovic, qui a défait l’Espagnol Roberto Bautista Agut 4-6, 6-4, 7-6 (0).
Milos Raonic, classé 30e au monde, affrontera dans le match de championnat le favori Novak Djokovic, qui a défait l’Espagnol Roberto Bautista Agut 4-6, 6-4, 7-6 (0).

Raonic passe en finale à New York et affrontera Djokovic

Associated Press
NEW YORK — Le Canadien Milos Raonic disputera sa première finale sur le circuit de l’ATP en plus de deux ans.

Raonic, de Thornhill, en Ontario, a vaincu le Grec Stéfanos Tsitsipás 7-6 (5), 6-3 en demi-finales de l’Omnium Western & Southern, vendredi.

Raonic, classé 30e au monde, affrontera dans le match de championnat le favori Novak Djokovic, qui a défait l’Espagnol Roberto Bautista Agut 4-6, 6-4, 7-6 (0).

«Je joue bien, a dit Raonic. Je crois que je me déplace mieux qu’au cours des dernières années et ça me permet d’être en meilleure position pour être efficace. Je suis capable d’être plus agressif plus rapidement dans le point.»

Raonic, qui a affronté Djokovic 10 fois au cours de sa carrière, ne l’a jamais vaincu.

L’Ontarien avait pris part à une finale de l’ATP pour la dernière fois à Stuttgart, en Allemagne, en juin 2018.

Raonic, qui est âgé de 29 ans, a remporté huit titres en carrière. Son plus récent a été acquis à Brisbane, en Australie, en janvier 2016.

La victoire de Raonic vendredi lui assure une place dans le top 20 lors de la mise à jour du classement mondial, la semaine prochaine.

Raonic, qui a souvent été blessé au fil des ans, a indiqué que la pause de cinq mois entraînée par la pandémie de COVID-19 lui a permis d’effectuer trois blocs de six semaines d’entraînement.

«J’avais la liberté de m’entraîner et de me concentrer sur des aspects précis de mon jeu», a-t-il dit.

Raonic a sauvé une balle de manche à 5-6 en première manche avant de remporter le bris d’égalité avec deux coups gagnants.

Le puissant serveur a gagné 90 % des points disputés sur sa première balle de service.

Plus tôt vendredi, Naomi Osaka est passée en finale.

Osaka, seule joueuse du top 10 qui reste au tableau, l’a emporté 6-2, 7-6 (5) contre la Belge Elise Mertens, malgré cinq doubles fautes.

La Japonaise s’est retrouvée sous les feux de la rampe après que le tournoi eut été interrompu pendant une journée à la suite notamment de ses demandes concernant les injustices sociales.

«Je ressentais bien sûr un peu plus de pression puisque les projecteurs sont un peu plus tournés vers moi», a-t-elle admis après sa victoire contre Mertens.

Osaka, qui est âgée de 22 ans, espérait que quelqu’un d’autre dans le monde du tennis servirait de meneur dans la lutte contre l’injustice raciale, mais elle a finalement fait elle-même le premier pas, mercredi. Elle a admis être « un peu effrayée » par l’attention qu’elle a reçue au cours des deux derniers jours.

«Honnêtement, je n’ai pas beaucoup dormi hier. Je suis contente d’avoir gagné aujourd’hui», a-t-elle dit, vendredi.

La gagnante de deux tournois majeurs aura comme prochaine rivale Victoria Azarenka, tombeuse de Johanna Konta en trois manches de 4-6, 6-4, 6-1.

Âgée de 31 ans, Azarenka a songé à la retraite au début de l’année.

Classée 59e, elle a perdu une seule manche depuis le début du tournoi.

Ayant habituellement lieu à Cincinnati, l’Omnium Wester & Southern a été déplacé à New York cette année en raison de la pandémie. Il est disputé sur le site des Internationaux des États-Unis, qui commenceront lundi. Aucun spectateur n’est admis lors des deux tournois.