Laurie Couture-Dallaire (14) et ses coéquipières ont vaincu Sherbrooke 2-0 en demi-finale québécoise.

R et O: un avant-goût de Winnipeg

Le vent, le froid, on se serait cru à Winnipeg! Mais le Rouge et Or jouait bel et bien à Sainte-Foy, vendredi soir. La victoire des filles 2-0 en demi-finale québécoise contre Sherbrooke leur a donné un avant-goût de ce qui les attend dans la capitale manitobaine, la semaine prochaine, au championnat canadien.

Même déjà assurées d’une participation au huit final national grâce au titre de saison, les protégées du sélectionneur Helder Duarte ne se sont pas privées d’un 61e match sans défaite contre les équipes du Québec. Leur séquence d’invincibilité remonte au 7 septembre 2014, contre les Carabins de Montréal.

Ces mêmes Carabins qu’elles affrontent dimanche (13h) en finale de conférence, encore à l’Université Laval. Une cinquième finale provinciale de suite pour Québec, dont quatre en cinq ans contre Montréal. Cette saison, les deux formations se sont livré deux nulles.

«Montréal, qui nous donne toujours du trouble et nous oblige à nous surpasser», a commenté Duarte, à propos de ses adversaires de dimanche.

En atteignant la finale contre le Rouge et Or, les Carabins méritent aussi un voyage au Manitoba. Où la neige pourrait forcer la tenue de l’événement dans un stade intérieur.

Pour ce qui est de la victoire contre Sherbrooke, le Vert & Or s’est montré plus discipliné que lors du 4-0 de la semaine précédente. Ce qui a usé la patience de l’équipe locale, jusqu’au but de la tête de Marie-Sandra Ujeneza, à la 41e minute. Roxanne Dionne a doublé à la 65e, avant de voir l’issue scellée par un poteau sur penalty de Sherbrooke, à la 86e.

Dans les dernières minutes, l’attaquante finissante Cynthia Turcotte a reçu un coup d’épaule à la tête. Reste à voir si elle jouera dimanche.

La fin pour les gars

Quant aux gars du Rouge et Or, ils ont échoué dans leur tentative d’atteindre la finale et ainsi décrocher leur billet pour le championnat canadien. Les joueurs de l’Université Laval se sont inclinés 2-1 en prolongation face aux Citadins de l’UQAM, vendredi.

Le gardien de l’UQAM Valentin Lamoulie a réalisé deux gros arrêts d’entrée de jeu, dont sur le penalty de Bastien Aussems à la 13e minute. Puis les visiteurs ont ouvert le pointage à la 37e, avant de voir le Rouge et Or égaliser à la 55e, un but de Charles-Olivier Haguette qui venait de remplacer un Aussems blessé.

Le gardien de l’UL, Nizar Houhou, a forcé la prolongation grâce à un superbe arrêt à la 85e minute, mais n’a ensuite pu résister à Félipe Costa de Souza, à la 95e.