Mikaela Shffrin
Mikaela Shffrin

Quel visage pour Mikaela Shiffrin à Lienz?

LIENZ — Une semaine après avoir laissé tomber les épreuves — finalement annulées — de Val d’Isère, l’Américaine Mikaela Shiffrin s’aligne à la Coupe du monde de ski alpin de Lienz (Autriche) samedi et dimanche. De nouveau en conquérante?

Tête basse, masque gardé par dessus son visage, ton défaitiste : la dernière apparition de Mikaela Shiffrin sur le circuit ne reflète pas sa domination habituelle. Après une inhabituelle 17e place sur le géant de Courchevel le 17 décembre, l’Américaine semblait déboussolée.

«Sur la première manche, je n’étais pas assez agressive, je n’ai pas pris assez de risques. Mais d’habitude, quand je ne prends pas assez de risques, ça reste très correct [...] C’est rare pour moi d’établir une stratégie de course et de ne pas être capable de l’appliquer. Je me pose de nombreuses questions, mais c’est entièrement de ma faute, je n’ai aucune excuse», avait déclaré la triple tenante du titre du gros Globe.

Quelques jours plus tard, Shiffrin déclarait forfait pour les épreuves de Val d’Isère (descente et combiné) pour se concentrer sur l’entraînement. Une intuition gagnante puisque les courses ont été annulées à cause de la météo.

Une pause qui tombe à point

Requinquée par Noël et 10 jours sans compétition, chose rare au cœur de l’hiver pour une skieuse polyvalente, Mikaela Shiffrin va-t-elle de nouveau se montrer conquérante comme la saison dernière, année de tous les records (17 victoires en Coupe du monde, quatre globes de cristal)?

«Je me suis super bien entraînée depuis une semaine, j’ai hâte d’être à Lienz», a assuré mardi la triple tenante du titre sur ses réseaux sociaux.

L’Américaine de 24 ans reste tranquillement installée en tête du classement général avec 165 points d’avance sur sa dauphine italienne Federica Brignone, même si elle n’a gagné «que» deux courses cet hiver (slaloms de Levi et de Killington) contre sept la saison dernière à la même époque.

Les deux courses de Lienz dans le Tyrol, dans le sud de l’Autriche, doivent rassurer sur son état de forme, notamment sur le slalom dimanche, sa grande spécialité : elle reste sur 12 victoires et une deuxième place sur les 13 derniers slaloms.