Karl Gélinas

Québec 5/Grand Prairie 3: à un gain d'un premier balayage

Depuis le début de la saison, ils n'ont pas encore réussi à balayer une série. À la faveur d'une victoire de 5-3 contre les AirHogs de Grand Prairie, samedi soir au QuikTrip Park, les Capitales de Québec pourraient fort bien laisser le souvenir d'un visiteur invincible à la formation texane de l'Association américaine.
Les Capitales ont remporté les deux premiers matchs de cette troisième et dernière série disputée dans l'État de la famille Bush, dont le père et le fils furent présidents des Etats-Unis. Ils tenteront de mettre le point final, dimanche, en milieu d'après-midi. Détenteur d'une fiche de 5-3, cette saison, le droitier Karl Gélinas tentera dimanche d'égaler le record de 47 victoires en carrière avec les Capitales, une marque détenue par Keith Dunn.
«J'en veux plus, ce serait le fun de revenir à Québec [mardi] sur une séquence victorieuse. C'est Karl qui lance, on en a besoin même si on affronte leur meilleur lanceur», indiquait le gérant Patrick Scalabrini, quelques minutes à peine après le succès des siens.
Balbino donne le ton
Les quintuples champions en titre de la Ligue Can-Am de baseball indépendant n'ont pas tardé à prendre les devants. En deuxième manche, Balbino Fuenmayor a frappé un circuit (11e) en solo. En troisième, les Capitales ont malmené le lanceur adverse Trevor Harden avec une poussée de quatre points, au cours de laquelle Asif Shah, Fuenmayor (son 59e point produit, un sommet dans la Can-Am), Mike Provencher et Rene Leveret ont produit des points, ce dernier à l'aide d'un double.
La bonne nouvelle se situait peut-être au monticule. Releveur converti en partant, Kyle Regnault (3-0) a bien fait à nouveau, éparpillant trois points sur huit coups sûrs en six manches. Et en relève, Chris Cox avait retrouvé sa confiance, retirant les quatre frappeurs à l'affronter en septième et huitième. Jay Johnson a préservé la victoire en fin de neuvième, signant ainsi son troisième sauvetage de la saison.
«La relève, qui était notre point d'interrogation, a fait le travail. Dans son rôle, Cox doit lancer comme il vient de le faire. À l'attaque, on a bousillé quelques chances, mais on a réussi à connaître une grosse manche. Le circuit de Babino était important, il donnait le ton.»
Classement inchangé
Au classement, les équipes occupant les trois premières places n'ont pas bougé, Québec se retrouvant toujours à quatre matchs de la tête détenue par Rockland et à deux matchs et demi des Jackals du New Jersey, qui s'amènent en ville en début de semaine. Les Capitales se retrouvent au-dessus de la barre de ,500 (27-26) pour la première fois depuis le 22 juin. Les Capitales présentent un dossier de 8-7 contre les équipes de l'Association américaine.
L'équipe rentre à la maison par avion, en prévision d'un programme double complet (deux matchs de neuf manches) lundi au Stade municipal, à 13h et 19h.