Le Canadien accuse maintenant neuf points de retard sur les Bruins de Boston, qui ont facilement vaincu les Sénateurs d’Ottawa 5-1, et les Maple Leafs de Toronto.

Price solide dans la défaite du Canadien

RALEIGH, N.C. — Sebastian Aho a profité d’un avantage numérique pour briser l’égalité en milieu de troisième période et les Hurricanes de la Caroline ont vaincu le Canadien de Montréal par la marque de 3-1, mercredi soir, au PNC Arena.

Meilleur attaquant de son équipe pendant les 40 premières minutes de jeu, Alex Galchenyuk se sera finalement avéré le bouc émissaire de cette autre défaite du Tricolore. Pris en défaut pour avoir retenu, Galchenyuk était assis au cachot quand Aho a profité d’une troisième tentative à bout portant pour inscrire son neuvième but de la saison face à Carey Price.

Solide dans la défaite, Price avait d’abord frustré Jordan Staal, puis Elias Lindholm sur le retour. Mais Aho, qui avait été à l’origine de la séquence, a pu sauter sur le retour et battre Price d’un tir du revers dans le haut du filet, à 9:15. Aho a scellé l’issue du match en marquant dans un filet désert avec 1:24 à écouler à la troisième.

Teuvo Teravainen, en première période, a marqué l’autre filet des Hurricanes (17-12-7), qui ont terminé la rencontre avec 36 tirs.

Galchenyuk avait créé l’égalité au deuxième vingt face à Cam Ward, qui a reçu 24 tirs, dont 13 lors de cette période médiane.

L’entraîneur Claude Julien a loué les efforts de son attaquant et a évité de lui jeter le blâme à la suite de sa punition en troisième, qui aurait pu ne pas être appelée, a-t-il laissé sous-entendre.

«Alex a été très bon ce soir, a d’abord fait remarquer Julien. Si on lit les règlements, c’est une punition. Par contre, à 1-1, il y a des arbitres qui vont peut-être s’assurer que c’est vraiment une punition.»

Avec ce revers, un deuxième d’affilée et un troisième en cinq matchs de cette séquence de sept à l’étranger, le Canadien (16-17-4) a de nouveau glissé sous le seuil de ,500 et est demeuré à 36 points. Il accuse maintenant neuf points de retard sur les Bruins de Boston, qui ont facilement vaincu les Sénateurs d’Ottawa 5-1, et les Maple Leafs de Toronto.

Le Canadien reprendra le collier dès jeudi soir, et la tâche ne sera pas facile puisqu’il devra affronter le Lightning de Tampa Bay, l’équipe numéro un dans la LNH. 

Lent départ

Les hommes de Claude Julien, qui avaient fait le voyage en matinée vers Raleigh, ont été complètement dominés durant l’engagement initial.

Dans un intervalle de sept minutes, les Hurricanes ont décoché neuf tirs consécutifs. L’un d’eux, celui de Teravainen, n’a donné absolument aucune chance à Price, à 3:44, après une erreur de Karl Alzner dans son territoire.

Price a d’ailleurs été le meilleur joueur du Tricolore pendant les 20 premières minutes du match, où il a fait face à 16 tirs, dont plusieurs peu commodes. Pendant ce temps, Ward n’était mis à l’épreuve qu’en six occasions, bien qu’il ait dû exécuter un arrêt important contre Max Pacioretty pendant que le Canadien jouait en désavantage numérique.

Le travail de Price a possiblement laissé des traces positives chez ses coéquipiers, qui ont beaucoup mieux joué en début de deuxième période. Une défensive beaucoup plus hermétique, qui n’a donné que deux tirs pendant les 10 premières minutes de la période médiane, a éventuellement aidé le Tricolore à créer l’égalité grâce à Galchenyuk, qui a battu Ward à l’aide d’un tir des poignets.

«À partir de la deuxième moitié de la première période, on a semblé tranquillement se retrouver, a analysé Claude Julien. En deuxième, on a été très bons. En troisième, c’était un match de 1-1 jusqu’à ce qu’ils marquent leur but en avantage numérique. C’est une équipe qui n’est pas facile à battre, qui joue bien. Et j’ai trouvé qu’on a bien compétitionné. Mais en fin de compte, il faut trouver le moyen de marquer des buts.»

***

LES MOMENTS MARQUANTS

Teravainen propulse les Hurricanes

Les joueurs du Canadien se sont envolés vers la Caroline mercredi matin et ils ont donné l’impression d’avoir laissé leurs jambes et leurs patins dans l’avion pendant la première période. Les Hurricanes ont profité de cette inertie pour ouvrir la marque pendant la quatrième minute de jeu du premier vingt. Le défenseur Justin Fault a récupéré une passe sans trop de vigueur de Karl Alzner en zone du Canadien et du revers, il a glissé la rondelle vers Teuvo Teravainen. Le Finlandais de 23 ans n’a pas pris le temps d’arrêter le disque et son puissant tir balayé s’est logé dans la partie supérieure gauche du filet, derrière un Carey Price qui n’y pouvait rien.

Ward et Price se distinguent tour à tour

Alex Galchenyuk a écopé la seule punition mineure en première période et elle a procuré aux deux équipes de chances en or de faire vibrer les cordages. La première chance a appartenu à Max Pacioretty qui est parvenu à se présenter seul devant Cam Ward mais ce dernier l’a frustré avec un bel arrêt. Quelques instants plus tard, Teuvo Teravainen est venu tout près de doubler l’avance des locaux, mais un rapide déplacement latéral de Carey Price a permis au Canadien de demeurer à un seul but des Hurricanes. Price a d’ailleurs multiplié les arrêts de qualité pendant les 20 premières minutes de jeu.

Les efforts de Galchenyuk rapportent

Si la plupart des attaquants du Canadien ont été inertes pendant la première période, ce ne fut pas le cas d’Alex Galchenyuk. Il a poursuivi son bon travail en deuxième période et il est parvenu à créer l’égalité tôt en deuxième période pour son neuvième but de la saison grâce à une belle pièce de jeu individuelle.

Hudon passe tout près

Moins de deux minutes après avoir créé l’égalité, le Canadien est venu tout près de prendre l’avance. À son retour au sein de la formation après une absence de deux matchs, Charles Hudon, qui s’était blotti derrière les défenseurs rivaux, a accepté une belle passe de Jakub Jerabek d’une ligne bleue à l’autre et s’est présenté seul devant Cam Ward. Ce dernier a cependant réalisé un bel arrêt de la jambière gauche. Hudon a aussi eu la chance de s’emparer du retour de son propre tir mais n’a pas été en mesure de contrôler le disque.

Une pénalité coûteuse

Pour la deuxième fois du match, Alex Galchenyuk a écopé une pénalité mineure, cette fois au milieu de la troisième période et les Hurricanes n’ont pas raté leur chance. Carey Price a d’abord fermé la porte à Jordan Staal, laissé seul dans l’enclave, avant de stopper Elias Lindholm sur le retour de lancer. Mais les Hurricanes ont eu droit à une troisième tentative, celle de Sebastian Aho qui lui, n’a pas raté sa chance. Aho a ajouté un but dans un filet désert pour sceller l’issue du match avec 1:24 à jouer.