Ezekiel Elliott (21), qui a passé la durée du camp d’entraînement au Mexique, ne semblait pas au sommet de sa forme, dimanche. Il a semblé prendre son envol lorsqu’il a inscrit un touché de 10 verges au début du troisième quart pour donner les devants aux Cowboys 35-10.

Prescott lance quatre passes de touché... en attendant une entente

ARLINGTON, Texas — Dak Prescott ne veut toujours pas parler de sa situation contractuelle.

Le propriétaire des Cowboys de Dallas, Jerry Jones, a déclaré que son quart-arrière vedette devrait ne plus avoir à esquiver ce sujet bien longtemps encore.

Prescott a allégé la charge qui pesait sur les épaules d’Ezequiel Elliott en lançant quatre passes de touché, en plus d’amasser 405 verges de gains aériens, et les Cowboys de Dallas ont défait les Giants de New York 35-17.

«Oui, je sais que nous allons nous entendre, a précisé Jones, dimanche soir. Ce serait juste de dire que ça va se régler presque immédiatement. Mais ce n’est toujours pas fait. Que signifie imminent? Quelques jours. Ou quelque chose comme ça.»

Saquon Barkley a parcouru 59 verges lors de sa première portée de la saison, permettant à Eli Manning de réaliser sa première passe de touché de la saison. Les Giants, qui ont alors pris les devants 7-0, n’ont tout simplement pas été en mesure de suivre la cadence de la puissante offensive des Cowboys.

«Je pense que nous avons bien fait voyager le ballon, nous avons fait un paquet de bonnes choses, a reconnu Manning. Nous n’avons simplement pas été assez bons et nous avons simplement tenté de suivre ce que les Cowboys faisaient. Ç’a un peu dégénéré en deuxième demie.»

Une signature pour Elliott

Comme on s’y attendait, Ezequiel Elliott ne semblait pas au sommet de sa forme après avoir passé la presque totalité du camp d’entraînement à tenir la forme au Mexique, en attendant une offre contractuelle de la part du club. Il a finalement paraphé une entente de six ans lors de la première journée d’entraînement de la saison régulière.

Le porteur de ballon a semblé prendre son envol lorsqu’il a inscrit un touché de 10 verges au début du troisième quart pour donner les devants aux Cowboys 35-10. Elliott a terminé avec un total de 53 verges en 13 portées.

«Évidemment, j’étais un peu rouillé, a avoué Elliott. Je n’ai pas connu mon meilleur match. Je dois m’améliorer, mais ça va simplement se faire avec le temps et quelques répétitions supplémentaires.»

Mais les Cowboys doivent la victoire à Prescott, qui tente lui aussi de parapher une nouvelle entente avec l’équipe.

Quelques jours avant le match d’ouverture, les deux parties tentaient de s’entendre sur les termes d’un nouveau contrat.

Débuts prometteurs

Le quart-arrière, qui a remporté le titre de la recrue offensive de l’année en 2016, a brillé lors de ses débuts avec le coordonnateur offensif Kellen Moore à la barre. Il a complété 25 de ses 32 passes, sans interception, et il a diversifié ses cibles en rejoignant sept receveurs différents. Michael Gallup a amassé 158 verges de gains, tandis qu’Amari Cooper a récolté 106 verges.

«J’ai des gens qui s’occupent de ça pour moi, a soutenu Prescott. Je suis concentré sur l’équipe et sur le travail que j’ai à faire. Je crois que tant et aussi longtemps que je peux continuer à faire ça, cette équipe va continuer de connaître des performances comme celle de ce soir. Mon attention a été portée là-dessus lors des trois derniers mois.»

Il a également inscrit un touché grâce à une course de 10 verges au quatrième quart.

L’un des plus beaux touchés fut celui de Cooper, à la suite d’une passe de 21 verges au deuxième quart, qui a permis aux locaux de se forger un coussin de 21-7.

À sa 16e saison avec le club, Jason Witten a inscrit son 69e touché en carrière.

Plusieurs changements en défense n’ont pas aidé la cause des Giants. Après avoir pris les devants grâce à un touché d’Evan Engram, les Giants ont concédé des séquences de 75, 93, 83, 75 et 89 verges qui ont mené à des majeurs, lors des trois premiers quarts.