Pascal Siakam des Raptors de Toronto a amassé 18 points contre les Hawks d'Atlanta, lundi.

Powell amasse 27 points et les Raptors résistent aux Hawks

ATLANTA — Norman Powell assure que rien n’a changé, même s’il connaît sa meilleure séquence offensive de la saison.

Si tout semble normal pour le sixième homme des Raptors de Toronto, les résultats sont bien différents.

Powell a obtenu 27 points, dont 17 au quatrième quart, et les Raptors ont résisté à une poussée tardive des Hawks d’Atlanta pour triompher 122-117, lundi soir.

Powell a inscrit 20 points ou plus lors d’un cinquième match de suite, la plus longue séquence de sa carrière. Il maintient une moyenne de 15,8 points par match cette saison alors que sa plus haute moyenne à ce chapitre avait été enregistrée l’an dernier (8,6).

«Je tente les mêmes tirs, a expliqué Powell après la quatrième victoire consécutive des Raptors. J’ai confiance en mon jeu et en mes tirs.»

Cette séquence de succès vient après que Powell eut raté 11 parties en raison d’une blessure à l’épaule gauche.

Trae Young a récolté 42 points et 15 aides pour les Hawks, mais son brio n’a pas été suffisant pour permettre à son équipe de causer la surprise.

Les Raptors menaient par 21 points, 112-91, avant de devoir survivre à une tentative de remontée des Hawks, qui se sont approchés à 117-115. Fred VanVleet, qui a amassé 20 points pendant le match, a réussi deux lancers francs avec 14,2 secondes à écouler pour accentuer l’avance à cinq points.

Powell n’avait marqué que 10 points lors des trois premiers quarts, mais il a ensuite trouvé son rythme lors des tirs de trois points pour mener la production de la deuxième unité offensive des Raptors.

«Il joue comme à son habitude, a exprimé Young à propos de Powell. C’est un très bon joueur pour récolter des points. C’est difficile quand il se met en marche.»

Les substituts

Les substituts étaient sur le terrain lorsque la formation torontoise a réussi sa remontée au troisième quart et quand elle devait garder son avance.

«La deuxième unité a fait du très bon travail, a observé l’entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Ils ont transformé un important retard en une bonne avance. Nous avons eu besoin de tous ces points à la fin du match.»

Un jeu de quatre points de Young a réduit l’écart à 114-107 alors qu’il restait 1:39 à écouler. Le tir en foulée de John Collins a ramené les Hawks à seulement deux points des Raptors.

Powell a réussi trois lancers de trois points consécutifs pour les Raptors lors des moments névralgiques au quatrième quart. Après que Serge Ibaka eut réussi un tir d’au-delà de l’arche, Powell a continué sa bonne séquence grâce à un autre lancer de longue distance.

Powell a réussi six de ses neuf lancers du périmètre. Pascal Siakam a ajouté 18 points.

«Il était très concentré sur le terrain. Ça c’est sûr», a déclaré Nurse.

Les visiteurs ont marqué les neuf premiers points de l’affrontement et ils se sont donné une avance de 12 points au premier quart. Ça n’a toutefois pas été une partie de plaisir pour les champions en titre de la NBA.

Les Hawks ont dominé les Torontois 35-21 au deuxième quart pour prendre les devants 60-57 à la demie. Ils ont ensuite bien amorcé le troisième quart, se procurant une avance de 70-61 à la suite d’un tir de trois points de Cam Reddish.

Des lancers de trois points consécutifs de Powell ont permis aux Raptors de rétrécir l’écart. Deux lancers francs de Siakam ont ensuite créé l’égalité 79-79. La troupe de Toronto ne menait que par un point avant le début du dernier quart.

Les Raptors retourneront à domicile mercredi soir pour y accueillir les 76ers de Philadelphie.