Le dirigeant sud-coréen Moon Jae-in et son homologue nord-coréen Kim Jong-un ont annoncé mercredi que les deux Corée envisagaient de déposer une candidature commune afin de présenter les Jeux d'été de 2032.

Possible candidature des deux Corée pour les JO de 2032

PYONGYANG — Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont déclaré dans un communiqué que les deux pays envisagent de déposer une candidature commune pour les Jeux olympiques d’été de 2032.

Lors d’un grand sommet, les deux dirigeants n’ont fourni aucun détail sur les villes susceptibles d’accueillir certaines épreuves lors des Jeux ou sur l’avancée du projet.

Le Comité international olympique annonce traditionnellement les villes hôtes sept ans avant les Jeux. Cela donnerait aux deux Corées jusqu’en 2025 pour préparer une candidature conjointe.

L’Allemagne, qui a projeté une candidature impliquant plusieurs villes, Brisbane, en Australie, et Jakarta, en Indonésie, figurent parmi les pays qui ont déjà indiqué qu’ils tenteraient leur chance pour les Jeux de 2032. Le comité olympique indien a également laissé entendre qu’il pourrait déposer sa candidature pour 2032, tout comme le comité olympique sud-africain dans le but d’amener les Jeux olympiques en Afrique pour la première fois.

Si la candidature des Corées était retenue, cela marquerait la deuxième fois que la Corée du Sud organise ou coorganise les Jeux d’été, après ceux de 1988 à Séoul. La Corée du Sud a également accueilli les Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang en février.

L’Asie organisera les deux prochaines éditions des Jeux olympiques : les Jeux d’été de 2020 à Tokyo et les Jeux d’hiver de 2022 à Pékin, ville qui a également tenu la version estivale en 2008.

La déclaration commune de mercredi a également précisé que les Corée chercheraient à coopérer lors d’événements sportifs majeurs tels que les Jeux de 2020, mais sans élaborer.