Nico Rosberg s'est donné la meilleure chance possible de signer une troisième victoire consécutive après avoir enregistré un chrono de 1:42,584.

Pole prometteuse pour le 200e GP de Rosberg

Impliqué dans une lutte de tous les instants pour le championnat des pilotes et à l'aube de son 200e Grand Prix en F1, Nico Rosberg a réalisé un spectaculaire tour de piste, samedi, pour remporter la position de tête pour l'épreuve de Singapour, qui sera courue en nocturne (8h, heure du Québec).
La 29e position de tête de la carrière de Rosberg lui a permis de rejoindre le légendaire Juan Manuel Fangio au classement de tous les temps. Surtout, elle lui donne un surplus de confiance sur un circuit où sa meilleure prestation a été une deuxième place. Sur les huit GP de Singapour disputés depuis 2008, le détenteur de la pole a toutefois gagné six fois. «J'aime cette statistique», a souri Rosberg après son tour parfait.
Rosberg (Mercedes) s'est donné la meilleure chance possible de signer une troisième victoire consécutive après avoir enregistré un chrono de 1:42,584. L'Allemand, qui accuse un recul de deux points sur son coéquipier Lewis Hamilton au classement cumulatif, a devancé Daniel Ricciardo (Red Bull) par plus d'une demi-seconde. «Pour ma 200e présence, il s'agit certainement de l'un des trois meilleurs tours de piste que je n'ai jamais réalisés», a estimé Rosberg. 
Hamilton, qui a connu des ennuis pendant les essais, a réalisé le troisième temps, à sept dixièmes de seconde du leader. «Ce n'est pas ma fin de semaine jusqu'à maintenant», a admis le Britannique. «Je me suis retrouvé en position désavantageuse toute la saison, et ce ne sera pas vraiment différent demain. Je vais me battre et tenter de me faufiler jusque devant.»
Max Verstappen (Red Bull) s'est classé quatrième. Le jeune néerlandais était également déçu du rythme de sa voiture pendant les qualifications, mais il semblait être dans de meilleures dispositions psychologiques pendant les essais, allant même jusqu'à rigoler lors de conversations radio après être venu près de frapper un imposant varan qui s'était frayé un chemin jusque sur la piste.  Avec AFP