En neuf saisons avec les Predators, Roman Josi a disputé 574 rencontres au cours desquelles il a inscrit 98 buts et 263 aides pour 361 points. Il a ajouté 32 points (12-20) en 71 matchs éliminatoires.

Plus de 72 millions $US sur huit ans à Roman Josi

NASHVILLE — Les Predators de Nashville ont finalement mis sous contrat à long terme leur capitaine Roman Josi. Leur directeur général, David Poile, est tellement convaincu de son avenir qu’il a inclus une rare clause de non-mouvement au contrat de huit ans et 72,4 millions $US.

«C’est une clause à laquelle Roman tenait mordicus et que nous désirions inclure, a admis Poile mardi. Je pense qu’il s’agit d’une situation unique pour Roman, notre capitaine, qui sera avec nous, je crois, pour le reste de sa carrière.»

Poile a ajouté que les négociations, qui ont fait de Josi le plus haut salarié des Preds et le troisième plus haut salarié parmi les défenseurs de la LNH avec une moyenne annuelle de 9,05 millions $, étaient cruciales afin de pouvoir s’assurer les services des joueurs composant leur noyau.

«Il est parmi les meilleurs de la Ligue, pas seulement pour les points, mais pour le temps d’utilisation, a souligné Poile. Sous son leadership, les Preds ont gagné trois titres consécutifs de la Centrale, ainsi que le trophée des Présidents il y a deux ans. Je suis sûr que Roman est le capitaine parfait pour nous mener à notre objectif ultime, la Coupe Stanley.»

Le nouveau pacte de Josi entrera en vigueur à compter de la prochaine campagne et prendra fin après la saison 2027-2028. Josi aurait pu profiter de l’autonomie complète en juillet. Il écoule actuellement la dernière année d’un contrat de sept ans, d’une valeur de 28 millions $, paraphé en 2013.

L’Helvète de 29 ans est devenu le huitième capitaine des Preds en septembre 2017. L’équipe avait échangé Shea Weber en juin 2016 au Canadien de Montréal en retour de P.K. Subban. L’ex-plus haut salarié des Predators a été échangé aux Devils du New Jersey au courant de l’été.

Un rêve devenu réalité

Josi a dit de cette signature de contrat qu’elle était comme un rêve devenu réalité, lui qui a joué toute sa carrière à Nashville. C’est là qu’il a rencontré sa femme, qu’il a mariée en juillet dernier. C’est l’une des raisons pour lesquelles Josi voulait rester avec les Predators.

«Chaque année, David et son équipe mettent sur pied une formation qui a une chance de gagner la Coupe Stanley, a dit Josi. Je suis rempli de gratitude envers mes coéquipiers. Nous avons de nouveau cette saison une grande équipe. Ça a été très amusant jusqu’ici et nous allons tout faire pour rapporter une coupe à Nashville.»

Repêché avec la 38e sélection au total en 2008, Josi a amassé 40 points ou plus lors de ses six dernières campagnes, l’un des quatre défenseurs de la LNH à avoir réussi l’exploit.

Sélectionné pour le Match des étoiles la saison dernière, il a représenté la Suisse aux Jeux olympiques de Sotchi, en 2014, en plus de terminer quatre fois dans le top 10 à l’obtention du trophée Norris.

En neuf saisons avec les Predators, il a disputé 574 rencontres au cours desquelles il a inscrit 98 buts et ajouté 263 aides pour 361 points. Il a ajouté 32 points (12-20) en 71 matchs éliminatoires.

Des coéquipiers élogieux

Le centre Matt Duchene a été impressionné par Josi avant de lui-même signer un contrat de sept ans et 56 millions $ l’été dernier avec l’équipe. Il le savait déjà parmi l’élite de la LNH comme adversaire. Maintenant qu’il est son coéquipier, il le croit encore meilleur.

«Ce n’est pas un défenseur au style traditionnel, mais il fait tout ce que ce genre de défenseur fait très bien, a-t-il dit. Il joue du hockey physique, il est excellent défensivement et j’adore son dynamisme avec la rondelle. C’est très intéressant de le voir jouer ou de jouer avec lui. Même avec toute sa créativité, ce n’est pas difficile de lire son jeu comme coéquipier. C’est une combinaison plutôt rare.»

Le gardien Pekka Rinne estime quant à lui que ce contrat ne changera pas Josi.

«Nous attendions tous cette nouvelle, car c’est important de savoir que votre capitaine est lié pour longtemps a fait valoir le vétéran. Quand vous le comparez au reste de la Ligue, à mes yeux, c’est l’un des meilleurs.»

Cette entente fait en sorte que l’entraîneur-chef Peter Laviolette pourra compter sur son noyau au moins jusqu’en 2021-2022.

Le centre Ryan Johansen est sous contrat jusqu’en 2024-2025; l’attaquant Viktor Arvidsson, jusqu’en 2023-2024; et Filip Forsberg, jusqu’en 2021-2022. Le défenseur Ryan Ellis est quant à lui lié au Tennessee jusqu’en 2026-2027.