Mike Johnston en était à sa deuxième saison comme entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh.

Pittsburgh vire son entraîneur

Les Penguins de Pittsburgh ont congédié samedi l'entraîneur-chef Mike Johnston et l'ont remplacé par Mike Sullivan.
Avant les matchs de samedi, Pittsburgh (15-10-3) était à égalité en huitième place dans l'Est avec une récolte de 33 points. Depuis son titre en 2009, Pittsburgh n'a jamais été en mesure de remporter la Coupe Stanley malgré la présence de Sidney Crosby et Evgeni Malkin.
«J'avais l'impression qu'il était temps d'apporter un changement derrière le banc parce que notre équipe ne joue pas à la hauteur des attentes», a déclaré le directeur général Jim Rutherford par voie de communiqué. «Nos attentes sont beaucoup plus élevées avec ce groupe de joueurs.
«Mike Sullivan a été entraîneur-chef et adjoint dans la LNH, et nous étions très chanceux de pouvoir compter sur lui pour diriger notre club-école de la Ligue américaine de hockey cette saison», a ajouté Rutherford. «Il a fait un travail extraordinaire avec Wilkes-Barre/Scranton et est prêt à prendre la relève.»
Les Penguins ont participé de justesse aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière, alors qu'ils avaient eu besoin d'une victoire contre les Sabres de Buffalo au cours de la dernière journée de la saison régulière pour s'assurer de la deuxième place de quatrième as dans l'association de l'Est. Ils avaient été éliminés par les Rangers de New York en cinq matchs en première ronde.
Jacques Martin promu comme adjoint
Johnston écoulait sa deuxième saison à la barre de l'équipe après que Rutherford l'eut embauché des Winterhawks de Portland, dans la Ligue de hockey junior de l'Ouest (WHL). Son adjoint, Gary Agnew, a aussi été limogé. L'ex-entraîneur du Canadien, Jacques Martin, a été promu entraîneur-adjoint, en compagnie de Rick Tocchet.
«Je veux remercier Mike Johnston et Gary Agnew pour leur contribution aux Penguins», a déclaré Rutherford. «Ce sont de bons hommes de hockey, et nous leur souhaitons la meilleure des chances.»
Âgé de 47 ans, Sullivan en était à sa première saison derrière le banc du club-école des Penguins, dans la Ligue américaine de hockey. Ils les a menés vers un dossier de 18-5. Il a passé deux saisons derrière le banc des Bruins de Boston, où il a conservé une fiche de 70-56-31, remportant un titre de section en 2003-2004. Il était entraîneur du développement des joueurs avec les Blackhawks de Chicago la saison dernière alors que ces derniers ont remporté la Coupe Stanley.
Sullivan a disputé 709 matchs dans la LNH avec les Sharks de San Jose, les Flames de Calgary, les Bruins et les Coyotes de l'Arizona, inscrivant 54 buts et 136 points. Spécialiste du désavantage numérique, il a marqué 16 buts à court d'un homme.
Le prochain match des Penguins sera disputé lundi soir contre les Capitals de Washington, au Consol Energy Center.  Avec AFP et NHL.com