Frustré d'avoir été retiré sur élan pour mettre fin à la septième manche du match de mercredi, Kevin Pillar a traité Jason Motte de pédé. Selon le joueur des Blue Jays, le lanceur des Braves avait effectué son tir trop rapidement.

Pillar suspendu pour une insulte homophobe

Kevin Pillar a été suspendu deux matchs par les Blue Jays de Toronto pour avoir crié une insulte homophobe au lanceur Jason Motte, mercredi à Atlanta.
Pillar n'est peut-être pas au bout de ses peines puisque le baseball majeur a lui aussi ouvert une enquête au sujet des propos du voltigeur des Jays au cours d'un match houleux face aux Braves. Après avoir été retiré sur élan pour mettre fin à la septième manche, il a prétendu que Motte avait effectué trop rapidement son tir et lui a crié quelque chose. Les reprises télé semblent démontrer que Pillar a alors utilisé l'insulte homophobe faggot (pédé).
En milieu d'après-midi jeudi, Pillar a publié sur Twitter un communiqué dans lequel il s'est excusé. «Hier soir, j'ai tenu des propos inappropriés envers le lanceur des Braves Jason Motte. En faisant cela, j'ai perpétué l'utilisation d'un mot qui n'a pas sa place dans le baseball, dans le sport en général et dans la société d'aujourd'hui. Je suis complètement et totalement embarrassé et je me sens très mal d'avoir mis mes coéquipiers et l'organisation des Blue Jays dans cette position. Je me suis excusé personnellement à Jason Motte, et je dois aussi le faire envers l'organisation des Braves, leurs partisans et, surtout, la communauté LGBTQ pour le manque de respect que j'ai démontré, hier. Ce n'est pas qui je suis et j'utiliserai cette opportunité afin de m'améliorer en tant qu'individu.»
Après la rencontre, Pillar a affirmé aux reporters qu'il avait réagi impulsivement, ajoutant qu'il s'agissait d'une réaction «immature et stupide».
Ce n'est pas la première fois qu'un joueur des Jays est suspendu pour avoir crié une insulte homophobe. En 2012, l'ex-joueur d'arrêt-court Yunel Escobar avait écopé trois matchs de suspension après avoir disputé un match au complet en portant une insulte homophobe écrite en espagnol sur les marques noires sous ses yeux.
Freeman absent pour 10 semaines
Mercredi, la tension entre les Jays et les Braves ne s'est pas estompée après l'incident impliquant Pillar. En huitième manche, les joueurs des deux équipes se sont de nouveau échangés des propos aigres-doux lorsque Jose Bautista a célébré son circuit un peu trop au goût des Braves.
De plus, le premier-but Freddie Freeman a subi une fracture du poignet gauche quand il a été atteint par un tir d'Aaron Loup en cinquième manche et il devrait rater 10 semaines d'activités. Il est le frappeur le plus productif des Braves cette saison, comme en fait foi sa moyenne de ,341 et ses 14 circuits, qui le plaçaient à égalité en tête des majeures.