Philibert-Thiboutot est un spécialiste des plus courtes épreuves, en particulier du 1500 mètres. C’est sur cette distance qu’il a atteint les demi-finales des JO de Rio, en 2016.

Philibert-Thiboutot déçu de son temps, satisfait de son état

Charles Philibert-Thiboutot visait un record québécois, voire même un record canadien, mais il a dû se contenter d’égaler un record personnel, samedi, au 5 km sur route organisé par la Boston Athletic Association, en marge du 122e Marathon de Boston.

Le coureur de Québec a complété l’épreuve au 13e rang avec un temps de 14:04, son meilleur sur l’asphalte. Plus tôt cette semaine, il n’avait pas caché ses ambitions au Soleil : abaisser la marque provinciale de 13:55, détenue par Paul Morrison depuis 2005.

«En terme de performance brute, ce n’est pas ce qu’il y a de plus satisfaisant», a indiqué Philibert-Thiboutot, qui lançait sa saison 2018 avec cette compétition, samedi. «Idéalement, je me serais attendu à faire mieux. Mais écoute, c’est la première fois en quasiment plus d’un an que je termine une course sans avoir mal nulle part. Juste pour ça, le résultat un peu décevant ne me met pas trop down, parce que je sais qu’à partir de maintenant, ça devrait aller juste en montant.»

La saison 2017 avait été pénible pour le longiligne athlète de 27 ans. Une blessure au dos l’a forcé à faire une croix sur une bonne partie des compétitions à son horaire.

Avec un temps de 13:42, l’Éthiopien Hagos Gebrhiwet, médaillé de bronze au 5000 mètres des derniers Jeux olympiques, a terminé samedi une foulée devant l’Américain Ben True, privant ce dernier d’un cinquième titre dans les rues de Boston. Jamais Philibert-Thiboutot n’avait fait face à un peloton si relevé sur cette distance.

«Tout se joue dans le dernier kilomètre, a-t-il expliqué. On a pratiquement couru à un rythme entre 2:45 et 2:50 du kilomètre pour les quatre premiers. J’ai été dans le peloton de tête tout ce temps-là. La différence entre moi et ces gars-là, c’est que j’ai un peu cassé dans le dernier kilo parce que je manquais de forme, alors qu’eux ont accéléré.»

Rappelons-le, Philibert-Thiboutot est un spécialiste des plus courtes épreuves, en particulier du 1500 mètres. C’est sur cette distance qu’il a atteint les demi-finales des JO de Rio, en 2016.

Quant à la marque canadienne de 13:36, le Québécois la jugeait à sa portée en cas de «journée exceptionnelle». Après tout, son sommet personnel pour le 5000 mètres sur piste est de 13:33. Ce sera pour une autre fois, peut-être.

Il prévoit maintenant retourner à sa distance de prédilection dans les prochaines semaines. Sa première épreuve officielle du genre doit avoir lieu en Californie, début mai.