Le gérant et directeur général des Diamants, Dominik Walsh. estime que son organisation a le parcours le plus difficile du circuit en séries éliminatoires pour atteindre le championnat.

Peu de repos pour les Diamants

Ça aura pris sept matchs, mais les Diamants de Québec ont réussi à éliminer les Voyageurs de Jonquière en quarts de finale des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec. En prochaine ronde, ils croiseront le fer avec les Ducs de Longueuil, toujours invaincus en huit matchs d’après-saison et dans l’attente depuis plus d’une semaine.

Ces derniers n’ont pas joué depuis qu’ils ont éliminé les Guerriers de Granby, le 8 septembre dernier.

«Avoir un long break ce n’est pas nécessairement bon», croit le gérant et directeur général des Diamants, Dominik Walsh. Certainement que les Ducs seront plus reposés, assure-t-il, mais les frappeurs pourrait aussi être plus rouillés.

De plus, Longueuil représente une autre sorte de défi pour les hommes de Walsh; l’offensive des Ducs ne semble pas vouloir arrêter son travail de démolition, tandis que la défensive musèle les clubs adverses.

En première ronde, contre les champions en titre des deux dernières campagnes, le Royal de Repentigny, le club de Louis-Karl Pedneault s’est inscrite 43 fois au pointage tout en n’accordant que neuf points.

Le scénario s’est répété contre Granby, alors que les Ducs ont marqué 29 points et n’en ont encaissé que sept.

Pour le pilote des Diamants, pas de doute que l’attaque de Longueuil est agaçante, mais celui-ci aime croire que les cinq matchs supplémentaires que son équipe a disputés par rapport aux Ducs pourront jouer à leur avantage.

Dominik Walsh estime que son organisation a le parcours le plus difficile du circuit en séries éliminatoires pour atteindre le championnat. «D’abord, il a fallu qu’on passe les Aigles, puis les Voyageurs et maintenant Longueuil.»

En sept matchs

Avant d’amorcer leur série contre les Voyageurs, il y a deux semaines, les Diamants savaient que ce ne serait pas une mince tâche de venir à bout de leurs rivaux du Saguenay.

En avance 3-0 dans ce duel, la troupe de Martin Pouliot n’a pas lâché et a remporté les trois matchs suivants pour forcer la tenue d’une septième et ultime rencontre.

L’as lanceur des Diamants, Vincent Ruel, a été brillant au cours de ce match pour aider son équipe à en finir, comme il l’avait fait contre les Aigles de Trois-Rivières, au premier tour.

Le gérant a beaucoup apprécié le travail de son artilleur et estime que son succès est lié à son bagage d’expérience, tout comme les autres joueurs qui ont eu un impact dans la victoire.

Malgré tout, Walsh aurait préféré mettre un terme à cette série beaucoup plus tôt, compte tenu de l’avance que son équipe possédait, «mais dans un septième match, à Jonquière, devant une foule hostile, d’aller chercher ça c’était très satisfaisant».

La série demi-finale contre les Ducs de Longueuil prend son envol dimanche, au parc Paul-Pratt, à Longueuil. Le lancer initial est prévu pour 17h.

Horaire de la série

Dimanche 16 septembre, Québec à Longueuil, 17h

Mardi 18 septembre, Longueuil à Québec, 20h

Mercredi 19 septembre, Québec à Longueuil, 20h

Vendredi 21 septembre, Longueuil à Québec, 20h

*Samedi 22 septembre, Québec à Longueuil, 19h

*Dimanche 23 septembre, Longueuil à Québec, 17h

*Mardi 25 septembre, Québec à Longueuil, 20h

*si nécessaire