Jordan Binnington, un gardien de 25 ans des Blues de St. Louis, a effectué son premier départ dans la LNH le 7 janvier. Il a mis un terme à la saison avec un dossier de 24-5-1, une moyenne de buts alloués de 1,89, un pourcentage d’arrêts de ,927 et cinq blanchissages en 32 matchs.

Pettersson, Dahlin et Binnington finalistes au trophée Calder

L’attaquant Elias Pettersson, le défenseur Rasmus Dahlin et le gardien Jordan Binnington ont été nommés finalistes pour l’obtention du trophée Calder, qui est remis à la recrue de l’année dans la LNH.

La LNH a dévoilé les finalistes samedi et le gagnant sera annoncé lors de la remise des trophées, qui aura lieu à Las Vegas le 19 juin.

Âgé de 20 ans, Pettersson, des Canucks de Vancouver, a conclu sa première saison dans la LNH en établissant un record d’équipe au chapitre des points pour une recrue (66). Il a devancé Pavel Bure (1991-92) et Ivan Hlinka (1981-82), qui avaient tous deux récolté 60 points.

Pettersson est devenu le 31e joueur de l’histoire du circuit à mener toutes les recrues au chapitre des buts (28), des aides (38) et des points lors d’une même saison. Il est le premier depuis Artemi Panarin, en 2015-16. Le joueur de centre des Canucks a aussi établi un record d’équipe pour une recrue avec sept buts vainqueurs.

À 19 ans, Dahlin, le premier choix des Sabres de Buffalo au dernier repêchage de la LNH, a mené les défenseurs de première année au chapitre des points (44), des mentions d’assistance (35) et des points en avantage numérique (20). Il a aussi terminé deuxième pour les buts (neuf) et pour la moyenne de temps de jeu (21:09), deux catégories dominées par Miro Heiskanen, qui a inscrit 12 buts et qui a affiché une moyenne par match de 23:07.

Dahlin est devenu le cinquième défenseur de l’histoire de la LNH à obtenir au moins 30 points avant son 19e anniversaire de naissance et ses quatre buts gagnants constituent un record pour un défenseur de 18 ans.

Binnington, un gardien de 25 ans des Blues de St. Louis, a effectué son premier départ dans la LNH le 7 janvier. Il a mis un terme à la saison avec un dossier de 24-5-1, une moyenne de buts alloués de 1,89, un pourcentage d’arrêts de ,927 et cinq blanchissages en 32 matchs.

Binnington a établi un record d’équipe pour le plus de victoires enregistrées par un gardien recrue et il est devenu le deuxième gardien de l’ère moderne de la LNH (depuis 1943-44) à signer cinq blanchissages à ses 18 premiers départs de la saison, rejoignant Jacques Plante. Il a mené le circuit Bettman au chapitre de la moyenne de buts alloués et il a terminé quatrième pour le pourcentage d’arrêts, parmi les gardiens ayant au moins disputé 10 matchs.