Charle Cournoyer était un membre de l’équipe nationale depuis 2011. Il a cumulé un impressionnant total de 32 médailles au fil de sa carrière.

Patinage de vitesse: Charle Cournoyer prend sa retraite

Après Marianne St-Gelais il y a près d’un an, Samuel Girard, qui a mis un terme à sa carrière à la fin mai en compagnie de sa copine Kasandra Bradette, et Jamie Macdonald, c’est au tour de Charle Cournoyer d’accrocher ses patins.

Le double médaillé olympique de Boucherville a décidé d’annoncer sa retraite après près d’une décennie avec l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste. Il s’agit d’une perte importante pour Patinage de vitesse Canada puisque depuis la saison 2015-2016, il est le troisième patineur canadien le plus décoré chez les hommes sur le circuit de la Coupe du monde avec neuf médailles individuelles, derrière Charles Hamelin (15) et Girard (13).

Cournoyer, qui est âgé de 28 ans, était un membre de l’équipe nationale depuis 2011 et il a remporté un impressionnant total de 32 médailles au fil de sa carrière. Il fait aussi partie d’un club exclusif de neuf patineurs canadiens en courte piste qui ont remporté plus d’une médaille olympique chez les hommes.

Le Québécois a décroché une médaille de bronze sur 500 m à ses premiers Jeux olympiques en carrière, à Sotchi en 2014. Il en a récolté une autre de bronze quatre ans plus tard à PyeongChang, cette fois à titre de membre du relais masculin au 5000 m aux côtés de Charles Hamelin, Pascal Dion et de Girard.

Cournoyer a obtenu un impressionnant total de 27 médailles sur le circuit international, dont 9 d’or, 10 d’argent et 8 de bronze. Onze de ces médailles ont été remportées dans des épreuves individuelles — dont 9 au 1000 m — et les 16 autres dans les relais.

Il a d’ailleurs grimpé sur le podium aux Championnats du monde à trois reprises au sein de l’équipe du relais masculin, remportant l’or en 2013 ainsi que l’argent en 2016 et 2018.