«Nous n’estimons pas vraiment être en mauvaise posture. La saison est encore jeune», indique le quart des Eagles, Carson Wentz, confiant que lui et ses coéquipiers sauront s’ajuster.

Pas de panique chez les Eagles

GREEN BAY — Malgré des défaites consécutives, les Eagles de Philadelphie (1-2) ne paniquent pas.

«Nous n’estimons pas vraiment être en mauvaise posture, a dit le quart des Eagles, Carson Wentz. La saison est encore jeune. Il y a des petites choses ici et là que nous savons que nous allons corriger, de match en match.»

Jeudi soir, Wentz et les Eagles vont affronter les Packers (3-0), à Green Bay.

Philadelphie a perdu ses deux derniers matchs par sept points au total, mais il y a de l’aide en route : l’ailier espacé Alshon Jeffery devrait jouer, lui qui n’a disputé que six jeux depuis deux semaines, en raison d’une blessure au mollet.

Contre les Lions, Wentz a vu huit de ses passes glisser entre les mains de receveurs. C’est notamment arrivé à J.J. Arcega-Whiteside dans la dernière minute, alors que les Eagles auraient pu prendre les devants.

«Ça va arriver, a résumé Wentz. C’est frustrant, mais ça fait partie du jeu, des erreurs de leur part ou venant de moi. Quand ça arrive, je vais voir les gars et je leur dis de garder la tête haute et qu’ils vont rester une cible. Il faut rester positifs.»

Davante Adams, ailier espacé des Packers, aimerait bien avoir un impact. Après 13 touchés l’an dernier (un sommet en carrière), il n’a pas encore saisi de passe payante en 2019. Mais Adams n’y a pas trop réfléchi, car lui et sa femme, Devanne Villarreal, ont accueilli la venue au monde de la petite Deija Leigh, le 20 septembre.

«Je joue maintenant dans une perspective plus grande qu’avant, a dit Adams. C’est un sentiment formidable. C’est quelque chose que vous devez ressentir par vous-même. C’est dur de trouver les mots pour en parler.»

Packers : ça roule en défense

Alors que les Eagles ont du mal à atteindre le quart adverse (seulement deux sacs), les Packers ont très peu de problèmes en défense. Avec quatre interceptions et 12 sacs, Green Bay se trouve à égalité en troisième place dans la NFL, dans ces catégories.

Dimanche contre Denver, Preston Smith et Za’Darius Smith ont uni leurs efforts pour huit plaqués et cinq sacs, causant aussi un échappé.

L’attaque est plus discrète : les Packers ont inscrit 58 points et sont à la 23e place à ce chapitre.

«On doit jouer beaucoup mieux en attaque, a déclaré le quart Aaron Rodgers. Nous avons joué contre de bonnes défenses, mais les attentes sont très élevées ici. Nous n’avons pas été à la hauteur. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que la défense arrête tout le monde. L’offensive va devoir se réveiller.»