Roy Halladay, qui a perdu la vie en novembre 2017, a passé 12 de ses 16 saisons en carrière avec les Blue Jays de Toronto.

Pas de logo sur la plaque de Roy Halladay à Cooperstown

NEW YORK — La casquette de Roy Halladay ne sera pas ornée d’un logo sur sa plaque au Temple de la renommée du baseball, et Mike Mussina aimerait pouvoir y réfléchir encore un peu plus, même si la décision finale revient à l’organisation établie à Cooperstown

Halladay, qui a perdu la vie en novembre 2017, a passé 12 de ses 16 saisons en carrière avec les Blue Jays de Toronto, et les quatre dernières avec les Phillies de Philadelphie. Mussina a porté l’uniforme des Orioles de Baltimore pendant 10 saisons avant de se joindre aux Yankees de New York pour les huit dernières.

Le porte-parole du Temple de la renommée Jon Shestakofsky a déclaré par courriel mercredi qu’on avait pris la décision de ne pas mettre de logo sur la plaque de Halladay.

«Le Temple de la renommée peut suggérer, ou non, qu’un logo orne la casquette d’un joueur élu, a-t-il écrit. Même si le Temple de la renommée a le dernier mot sur cet enjeu, nous travaillons de concert avec le joueur élu afin d’en arriver à un consensus. La décision familiale a été prise de concert avec le Temple de la renommée.»

Le gérant Tony La Russa, ainsi que les lanceurs Greg Maddux et Catfish Hunter font partie des candidats intronisés dont la plaque n’est pas ornée d’un logo.

«Nous avons pris la décision. Nous en avons discuté, a admis la veuve de Halladay, Brandy, lors d’une conférence de presse, en compagnie de ses fils. On ne peut trancher entre deux équipes, bien que je sois consciente que nous avons passé beaucoup de temps à Toronto. Toronto nous a offert une opportunité, la première, mais “Philly” nous a aussi procuré une chance de gagner et la source de motivation nécessaire, donc nous ne pouvons trancher et avons décidé qu’il n’y aurait aucun logo sur sa casquette.»

Mussina irrité

Mussina a paru irrité lorsqu’on lui a posé la même question, en fin de conférence de presse.

«J’ai pratiquement partagé ma carrière entre deux organisations, a dit Mussina. En ce moment, je suis incapable de dire laquelle je préfère. Elles ont été essentielles à mon intronisation. Je crois donc que j’ai encore un peu de temps pour en discuter avec les responsables du Temple de la renommée.»