Simon Pagenaud a remporté l'Indy de Toronto, dimanche.

Pagenaud célèbre la fête nationale française en remportant l'Indy de Toronto

TORONTO — Simon Pagenaud a gagné sa troisième épreuve de la saison et Alexander Rossi a resserré la course au championnat des pilotes lors de l’Indy de Toronto, dimanche.

Cette victoire sur le circuit routier du parc des expositions de Toronto était la première cette saison de Pagenaud hors de l’Indianapolis Motor Speedway. Le Français a remporté l’Indy 500 et la course sur circuit routier en Indiana pour sauver son volant chez l’Équipe Penske.

Pagenaud devait sauver de l’essence dans les derniers tours pour résister au champion en titre de la série IndyCar, Scott Dixon. Will Power a toutefois causé un drapeau jaune au dernier tour pour permettre au pilote français de croiser le drapeau à damiers.

«J’étais confiant pendant tout le week-end, a affirmé Pagenaud, qui s’est élancé de la position de tête. Nous étions concentrés sur notre travail. Je n’ai pas vraiment regardé derrière. Il y a plusieurs mauvaises journées en course automobile, mais ces belles journées viennent tout racheter.»

Dixon, qui a encore indiqué qu’il aurait recours à une intervention chirurgicale à son coude pendant la saison morte, a triomphé à Toronto l’an dernier.

Rossi a terminé au troisième échelon, un de mieux que le meneur au classement des pilotes, Josef Newgarden. Les deux hommes ont amorcé la course avec un écart de sept points. Rossi a réduit cette avance à seulement quatre points.

«En aucun cas pendant le week-end, nous avions l’impression d’avoir une bonne voiture pour terminer au premier rang, a dit Rossi. C’est une bonne chose d’avoir été en mesure de l’insérer dans le top 5. C’était bien de pouvoir tirer avantage de ce que nous croyons être le maximum de la voiture aujourd’hui.»

L’Ontarien James Hinchcliffe a été relégué à la sixième position.

Samedi, Pagenaud avait décroché la position de tête lors des qualifications après avoir complété un tour sur le circuit en 58,4293 secondes.

Le Français a de nouveau été le plus rapide dimanche. Il a mené par près de huit secondes ses plus proches poursuivants. Au 35e tour, il a signifié à son équipe qu’il faisait seulement «se laisser aller».

Dixon, qui a remporté à trois reprises la course à Toronto, a mis les bouchées doubles et a réussi à réduire l’écart à une demi-seconde, alors qu’il restait 18 tours à effectuer.

Takuma Sato connaissait une bonne course et se trouvait en cinquième position lorsque sa voiture a pris feu.

Pagenaud a pu célébrer sa victoire lors de la fête nationale française. Sur Twitter, il a publié une photo de lui en compagnie du drapeau français, quelques heures avant la course.

Paul Tracy est le dernier Canadien à avoir remporté l’étape torontoise, en 2003. Tracy avait aussi gagné à Toronto en 1993.