Andrei Markov (79) et Pavel Datsyuk (13) félicitent Vladimir Tarasenko (91) pour son but en deuxième période, lundi soir.

Ovechkin et sa bande résistent aux jeunes

Auston Matthews a marqué son premier but en carrière au Air Canada Centre, lundi soir, mais Équipe Amérique du Nord s'est inclinée 4-3 devant la Russie à la Coupe du monde de hockey.
Les Russes, qui menaient 4-1 après avoir inscrit quatre filets consécutifs, ont dû freiner une remontée de deux buts des jeunes loups nord-américains. Le gardien Sergei Bobrovsky a mis l'épaule à la roue pour préserver la victoire des siens.
Tandis qu'elle tirait de l'arrière 4-3 avec 8:30 à écouler au match, Équipe Amérique du Nord a provoqué un double avantage numérique de 94 secondes. Elle n'a cependant pu convertir cette opportunité en or, étant notamment ralentie par une pénalité de banc pour avoir envoyé trop de joueurs sur la patinoire. Le match s'est terminé à six contre quatre pendant 40 secondes pour les Nord-Américains.
La Russie (1-1-0) a marqué quatre buts en six minutes et 14 secondes au deuxième engagement, forçant l'entraîneur d'Équipe Amérique du Nord, Todd McLellan, à retirer Matt Murray du match à la faveur de John Gibson, alors qu'il restait 4:17 à l'engagement. Murray a été confronté à 19 tirs au total.
Kucherov marque
Vladislav Namestnikov et Nikita Kucherov ont fait vibrer les cordages dans un intervalle de 50 secondes pour la Russie, après que les jeunes étoiles nord-américaines eurent pris les devants en première période. Evgeny Kuznetsov et Vladmir Tarasenko ont aussi noirci la feuille de pointage au deuxième vingt.
L'autre représentant des Maple Leafs de Toronto, Morgan Rielly, a riposté au deuxième tiers pour Équipe Amérique du Nord (1-1-0), qui a dominé la Russie 18-10 au chapitre des tirs au but dans cette période.
Ryan Nugent-Hopkins a rétréci l'écart à 4-3 en avantage numérique à 3:14 du troisième tiers, en frappant au vol une rondelle sautillante pendant une mêlée devant le filet russe. Équipe Amérique du Nord a continué de tirer, sans arrêt, mais Bobrovsky s'est révélé intraitable.
Équipe Amérique du Nord complétera la phase préliminaire en croisant le fer avec la Suède (1-0-0) mercredi, tandis que la Russie aura rendez-vous avec la Finlande (0-1-0), jeudi.
Le défenseur d'Équipe Amérique du Nord, Aaron Ekblad, qui a mené tous les patineurs de son équipe avec un temps de jeu de 23:53 dimanche, a raté la rencontre de lundi en raison d'une blessure au haut du corps. Le défenseur des Jets de Winnipeg, Jacob Trouba, l'a remplacé.