Le quart Brock Osweiler a mené les Texans à la victoire en marquant un majeur en plus de lancer une passe de touché. Houston a défait Oakland 27-14 lors du premier tour éliminatoire de l'Américaine.

Osweiler se rachète

Brock Osweiler a finalement ressemblé au joueur que les Texans de Houston avaient vu avant de lui offrir une somme de 72 millions $US. Le quart-arrière a mené son équipe à une victoire de 27-14 contre les Raiders d'Oakland lors du premier tour éliminatoire de l'Américaine, samedi à Houston.
Osweiler, qui avait été laissé au bout du banc le 18 décembre, a retrouvé son poste de partant en raison d'une commotion cérébrale à Tom Savage. Il a joué un de ses meilleurs matchs de la saison en lançant une passe de touché et en franchissant la zone des buts sur une course d'une verge pour donner une première victoire en séries aux Texans depuis 2012.
À son premier match en carrière en séries éliminatoires, Osweiler a obtenu 168 verges par la passe. Houston, qui avait été écrasé 30-0 à domicile contre les Chiefs de Kansas City l'année dernière, attend maintenant le résultat de l'affrontement entre les Steelers de Pittsburgh et les Dolphins de Miami, dimanche, pour savoir s'ils se mesureront aux Chiefs ou aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.
La première présence en séries des Raiders depuis 2002, quand ils s'étaient rendus au Super Bowl, s'est terminée abruptement en raison des difficultés éprouvées par la recrue Connor Cook. Ce dernier a amassé 161 verges par la voie des airs, il a lancé une passe de touché, mais il a été victime de trois interceptions contre la meilleure défensive de la ligue.
«Nous l'avons fait pendant toute la saison en défensive. Nous allons continuer de jouer avec cette belle unité», a indiqué Jadeveon Clowney
Tout jouait contre Cook
Cook est devenu le premier quart de l'histoire de la NFL à effectuer son premier départ en carrière dans un match éliminatoire. Derek Carr, le quart partant des Raiders et aspirant au titre du joueur le plus utile, s'est cassé la jambe il y a deux semaines et Matt McGloin s'est blessé à une épaule, dimanche dernier.
«C'était son premier départ, à l'étranger, en séries et contre la meilleure défensive de la NFL. Ce n'était pas un affrontement facile pour lui», a indiqué son entraîneur-chef Jack Del Rio. «Nous avions espoir que nous allions être capables d'en faire suffisamment pour l'aider, mais ce ne fut pas le cas.»
Les Texans menaient par 13 points à la mi-temps et ils se sont donné une avance de 27-7 au quatrième quart sur la course d'une verge d'Osweiler. Les Raiders ont réduit l'écart quand Andre Holmes a capté une passe de huit verges pour un majeur, mais dès leur série à l'attaque suivante, Corey Moore a intercepté une passe de Cook pour mettre fin aux espoirs de remontée.
Le demi de coin David Amerson croit que le résultat aurait été bien différent sans les blessures. «Je crois en Connor, Matt ou tous nos remplaçants. Sauf que si nous sommes en santé, personne dans cette ligue ne peut nous battre. Nous allons encaisser cette défaite et revenir plus forts.»
Le calvaire des Lions se prolonge
Thomas Rawls a «gambadé» sur 161 verges contre les Lions, dont une course de quatre verges bonne pour un touché
La formule qui a permis aux Seahawks de Seattle d'obtenir beaucoup de succès au cours des cinq dernières saisons est revenue: une bonne dose d'attaque au sol, plusieurs bonnes passes au bon moment de Russell Wilson et une défensive qui n'a pas donné l'occasion aux Lions de Detroit de s'approcher de la zone des buts.
Thomas Rawls a amassé 161 verges au sol, un record d'équipe en séries, Paul Richardson a réussi un des plus beaux attrapés de la saison pour son premier touché en séries en carrière et les Seahawks ont eu le dessus sur les Lions au compte de 26-6, samedi, dans un match de premier tour de la Nationale.
Les Seahawks ont remporté leur dixième match de séries de suite à domicile tandis que les Lions ont fermé les livres sur une saison qui s'est conclue par quatre défaites consécutives. Les Lions n'ont pas gagné en séries depuis 1992 et ils n'ont pas gagné en séries à l'étranger depuis 1957.
Rawls a été le moteur de l'attaque au sol des Seahawks, autrefois pilotée par Marshawn Lynch. Il a d'ailleurs abaissé la marque de 157 verges au sol établie par Lynch lors du match de championnat de la Nationale, en 2014.
Rawls a couronné sa soirée de travail en réussissant un touché de quatre verges pour procurer une avance de 19-6 aux siens. Il est le premier joueur de la NFL à obtenir 150 verges au sol en séries depuis la performance record de Lynch.
Pendant que Rawls se battait dans les tranchées, Richardson a effectué trois attrapés spectaculaires, mais rien n'a égalé sa réception de quatre verges pour un touché, au deuxième quart. Il a plongé et il a tendu la main gauche avant de saisir le ballon. Au même moment, Tavon Wilson l'empêchait de faire son travail.
Richardson a également réussi un autre attrapé à une seule main au quatrième quart. Son coéquipier Doug Baldwin n'a pas voulu être en reste et il a sécurisé le ballon de façon peu orthodoxe, au quatrième quart, avant d'ajouter un touché de 13 verges pour son équipe.
Wilson a vu 23 de ses 30 passes être captées et il a amassé 224 verges par la voie des airs. Les Seahawks affronteront maintenant les Falcons d'Atlanta, samedi. Lors du dernier affrontement entre les deux formations, au mois d'octobre, les Seahawks l'avaient emporté 26-22.