La Japonaise Naomi Osaka a effacé un déficit d’un set pour l’emporter, venant à bout de l’Australienne et favorite Ashleigh Barty 3-6, 6-3, 6-2.

Osaka titrée à Pékin

PÉKIN — Naomi Osaka a gagné une deuxième finale de suite en trois manches, dimanche, après avoir pris la mesure de la favorite Ashleigh Barty à l’Omnium de Chine.

Osaka a effacé un déficit d’un set pour l’emporter, venant à bout de l’Australienne 3-6, 6-3, 6-2.

La détentrice de deux titres du grand chelem avait triomphé le mois dernier à l’Omnium panpacifique, chez elle à Osaka, s’adjugeant du même coup son premier titre en simple depuis celui des Internationaux d’Australie en janvier.

«Honnêtement, tout ce que je me disais, c’était à quel point de voulais gagner, et ça m’a rendue très émotive, a admis Osaka après le match. J’ai tenté de me ressaisir au deuxième set, puis au troisième, j’ai simplement tenté de garder le cap.»

Osaka a abordé la portion asiatique du calendrier en étant déterminée à lancer un message à ses adversaires, après avoir connu une année en dents de scie — ce sont ses mots —, au cours de laquelle elle a connu une baisse de régime en Europe et en Amérique du Nord. «C’était mon objectif. Après ma défaite aux Internationaux des États-Unis, j’ai vraiment réfléchi. On dirait que j’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé», a noté Osaka.

Mauvais début de match

Le mauvais début de match de la Japonaise, ponctué de trois doubles fautes en milieu de premier set, a permis à la championne des Internationaux de France de prendre aisément les commandes.

Les deuxième et troisième sets se sont cependant déroulés de manière différente, Osaka retrouvant son aplomb au service et malmenant son adversaire avec de puissants coups droits en fond de terrain. Après avoir brisé Barty au septième jeu, Osaka était pratiquement assurée de triompher.

«J’essayais de cogner de toutes mes forces, mais j’étais tout simplement incapable de casser un œuf sur le terrain», a admis Barty, qui avait atteint le carré d’as de l’Omnium de Wuhan le mois dernier.

«J’ai été incapable de saisir les quelques rares opportunités qu’elle m’a offertes ce soir, bien qu’en général, je sois satisfaite de ma performance. Je suis fière de la manière dont je me suis battue, et de la manière dont mon jeu a progressé au fil de la semaine», a-t-elle ajouté en s’adressant aux journalistes.

Du côté masculin, l’Autrichien Dominic Thiem a défait le Grec Stefanos Tsitsipas 3-6, 6-4, 6-1 en finale.