Félix Auger-Aliassime, qui était la 16e tête de série de ce tournoi, a été largement dominé par son adversaire nippon aux pourcentages de points gagnés lors des premiers et deuxièmes services.

Omnium de Barcelone: Félix Auger-Aliassime éliminé par Kei Nishikori

BARCELONE, Espagne — Félix Auger-Aliassime a subi l’élimination jeudi à l’Omnium de Barcelone.

Le jeune Québécois âgé de 18 ans, qui figure au 31e rang du classement mondial de l’ATP, a été vaincu en deux manches, 6-1, 6-3 par la quatrième tête de série, le Japonais Kei Nishikori, au troisième tour de la compétition.

Auger-Aliassime, qui était la 16e tête de série de ce tournoi, a été largement dominé par son adversaire nippon aux pourcentages de points gagnés lors des premiers et deuxièmes services. De plus, il a commis quatre doubles fautes, deux fois plus que son opposant qui a aussi gagné cinq balles de bris pendant le match.

Le Québécois n’a remporté que 54 pour cent des échanges joués sur ses premières balles de service, bien en deçà du taux de succès de Nishikori, à 69 pour cent.

Auger-Aliassime a pourtant eu ses chances, mais il n’a converti qu’une des six balles de bris dont il a bénéficié.

Mercredi, son compatriote Denis Shapovalov, neuvième tête de série, a été éliminé en 16es de finale par le Chilien Christian Garin, 48e joueur mondial.

Depuis que les deux jeunes vedettes montantes du tennis canadien ont atteint le carré d’as au Masters de Miami le mois dernier, les deux tennismen connaissent des ennuis.

Shapovalov a perdu à ses deux sorties depuis, tandis qu’Auger-Aliassime a une fiche de 1-2 depuis le début de la saison européenne sur terre battue.

Plus tard en journée, Rafael Nadal ressemblait davantage au joueur dominant sur terre battue qu’il est habituellement quand il a pris la mesure de David Ferrer 6-3, 6-3 pour se qualifier pour les quarts de finale.

Celui qui a gagné 11 fois le tournoi a sauvé quatre des cinq balles de bris auxquelles il a fait face dans ce qui pourrait bien avoir été son dernier duel face à son compatriote, qui se retirera après l’Omnium de Madrid, le mois prochain. Cette victoire en deux manches est un signe d’amélioration pour Nadal, qui s’est incliné en demi-finales à Monte-Carlo et a eu besoin de trois sets pour se défaire de Leonard Mayer au tour précédent.

«Ce match était important pour moi, a indiqué Nadal. (Mercredi, j’ai connu une sortie difficile. J’ai fait un pas vers l’avant et j’ai pu jouer avec plus de mordant.»

Le favori affrontera maintenant l’Allemand Jan-Lennard Struff. La 51e raquette mondiale a surpris la cinquième tête de série, Stefanos Tsitsipas, 6-4, 3-6, 6-2. Le Grec de 20 ans avait atteint la finale à Barcelone l’an dernier, s’inclinant devant Nadal.

Nadal menait 5-3 dans la manche initiale quand le jeu a été interrompu en raison de la pluie. Il a continué de dicter le rythme quand l’action a repris, servant pour le set avant de briser le service de Ferrer en début de deuxième. Ferrer a sauvé trois balles de match avant d’envoyer un coup droit dans le filet.

Âgé de 37 ans, Ferrer participait pour une dernière fois à l’Omnium de Barcelone et n’a pas pu retenir ses larmes quand il a reçu une ovation de la foule. Il a laissé son bandeau sur le court, signe qu’il venait de jouer son dernier match dans ce tournoi.

«Je suis heureux d’avoir pu jouer ma dernière rencontre dans ce tournoi sur le central, contre Nadal. J’ai tout donné», a raconté Ferrer.

Dans les autres rencontres, Dominic Thiem, tête de série no 3, a obtenu cinq bris de service pour éliminer Jaume Munar 7-5, 6-1.

Grigor Dimitrov s’est quant à lui incliné 2-6, 6-4, 7-6 (2) devant Nicolas Jarry, qui fera face à Daniil Medvedev. Le Russe a montré la sortie à l’Américain Mackenzie McDonald 6-3, 6-2. Avec l'Associated Press