Sixième à l’Omnium britannique, Tiger Woods a frôlé la victoire et réussi son meilleur résultat dans un Majeur en cinq ans, dimanche.

Omnium britannique: une sixième place émotive pour Woods

CARNOUSTIE — «Serena (Williams) va certainement m’appeler [...] et mettre les choses en perspective.»

Sixième à l’Omnium britannique dimanche, Tiger Woods a frôlé la victoire et réussi son meilleur résultat dans un Majeur en cinq ans, ce que la super vedette du tennis devrait lui dire.

«Je suis un peu énervé contre moi-même», a déclaré l’ancien numéro un mondial qui menait à mi-course lors de la quatrième et dernière ronde, mais a finalement échoué à trois coups du vainqueur Francisco Molinari.

«Serena va certainement m’appeler et me parler de ça, parce qu’il faut mettre les choses en perspective», a-t-il poursuivi à propos de la célèbre joueuse de tennis, qui reste sur une finale perdue à Wimbledon.

«Elle vient d’avoir un enfant et a perdu la finale de Wimbledon. Il faut prendre du recul, et faire la même chose avec moi. Je sais que ça va encore me faire mal un peu, mais vu le chemin parcouru pour être où j’en suis, je suis béni», a poursuivi le Tigre, 42 ans, qui a débuté l’année au-delà du 1000e rang mondial après quatre saisons de galères, entre des opérations au dos et des problèmes extrasportifs.

Papa a essayé

Cette sixième place à Carnoustie sonne son retour sur le devant de la scène, et plaide en sa faveur pour une sélection au sein de l’équipe américaine, dont il est déjà le vice-capitaine, pour la Coupe Ryder en septembre en France.

S’il n’est pas reparti avec le «Claret Jug», le célèbre trophée en forme de carafe de l’Omnium britannique, il a eu le droit à un gros câlin de ses deux enfants à la fin du parcours, comme un nouveau symbole de son équilibre retrouvé.

«Je leur ai dit que j’avais essayé, et “j’espère que vous êtes fiers de votre papa parce qu’il a essayé autant qu’il le pouvait”, a-t-il expliqué. C’était un moment d’émotions parce qu’ils m’ont donné un câlin appuyé, et m’ont pressé (vers eux).»

«Je sais qu’ils savent à quel point ce tournoi comptait pour moi et à quel point je me sens bien d’être de retour», a encore dit Woods.

Le golfeur vedette a été épinglé pour ses infidélités à la mère de ses enfants Elin Nordegren, dont il a divorcé avec fracas en 2010. «La seule chose que mes enfants ont vue, ce sont mes luttes et la douleur que j’ai traversées, a expliqué Woods. Maintenant, ils veulent jouer au foot avec moi. C’est un sentiment tellement bon.»