Colten Ellis a signé vendredi son cinquième blanchissage de la saison, un record pour un gardien recrue dans la LHJMQ.

Victoire pour l'Océanic, record pour Ellis

RIMOUSKI — Invaincu à domicile en 2018, l'Océanic a poursuivi sa lancée victorieuse en blanchissant les Saguenéens de Chicoutimi 2-0, vendredi, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

«Les gars ont joué un très fort match», a commenté l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. «On a bougé la rondelle, on a dirigé des tirs, on était sur les rebonds. On a gagné les unités spéciales. J'ai bien aimé l'ensemble de l'œuvre.»

Dans le camp adverse, l'enthousiasme n'était évidemment pas au rendez-vous. «On a des choses spécifiques à faire en avantage numérique et on ne les fait pas, c'est zéro», a déploré le pilote Yanick Jean. «Notre avantage numérique nous a coupé les jambes de A à Z tout au long de ce match-là!» L'entraîneur des Sags n'avait cependant que de bons mots pour son gardien, Zachary Bouthillier, qui a bloqué 30 tirs. «C'est sa normale. Il fait comme ça soir après soir depuis le début de 2018. Il est très solide.»

En repoussant 20 tirs, Colten Ellis a récolté son cinquième jeu blanc cette saison, établissant un record de la LHJMQ pour un gardien recrue. Il partageait la précédente marque avec quatre autres gardiens. «Il nous permet de jouer en confiance», a souligné Beausoleil. «Il est contagieux, est calme devant le filet et fait des arrêts-clés quand c'est le temps. Il a une prestance et ça vaut de l'or!»

En fin de première période, Dmitry Zavgorodniy a lancé au but, mais la rondelle a été interceptée par Xavier Pouliot, qui a effectué une tentative de dégagement directement vers Mathieu Nadeau (20e), qui n'a pas tardé à trouver l'ouverture béante du filet. Puis, à 18:35 du deuxième vingt, Anthony Gagnon (7e) a doublé l'avance des locaux en avantage numérique en faisant dévier le lancer de Chase Stewart derrière le portier des Sags.