Alexis Lafrenière (36e) a ouvert la marque à 14:25 de la première période.

Une victoire d'équipe pour l'Océanic contre le Titan, 5 à 1

RIMOUSKI – Les joueurs de l'Océanic n'ont pas pris l'adversaire à la légère, vendredi, alors qu'ils rendaient visite au Titan d'Acadie-Bathurst au Centre régional K.C. Irving. Ils ont même plutôt déployé beaucoup d'efforts pour remporter un gain de 5-1. Pour l'entraîneur-chef, Serge Beausoleil, il s'agissait d'un bon match de route, mais surtout d'une belle victoire d'équipe.

«Avec plusieurs marqueurs différents, tout le monde s'est illustré, se réjouissait le pilote bas-laurentien. On a joué de façon appliquée. Les gars ont respecté les consignes. On a patiné avec aisance.»

Alexis Lafrenière (36e) a ouvert la marque à 14:25 de la première période, après une échappée où il a réussi à déjouer Tyriq Outen, aidé de ses complices habituels: Olivier Garneau et Jimmy Huntington. Après un peu plus d'une minute, Cédric Paré a fait dévier le tir de Zachary Massicotte de la ligne bleue pour trouver le fond du filet. 

Anthony Gagnon (17e) a ensuite touché la cible à 2:18 de l'engagement médian. Mais, Mathieu Desgagnés (12e) a répliqué à 11:29 sur un avantage numérique causé par une pénalité de 5 minutes accordée à Jeffrey Durocher, qui lui a valu une expulsion du match pour extrême inconduite après une violente mise en échec par derrière contre Oliver Turan, qui est demeuré allongé sur la patinoire pendant quelques minutes. Mais à 13:11, Cédric Paré a enfilé son deuxième du match en désavantage numérique. Olivier Garneau (33e) a finalement marqué le seul et dernier but du troisième tiers sur une passe de Huntington, qui récoltait une deuxième mention d'aide. 

En dépit d'une journée émotive pour lui, le vétéran de 20 ans a été solide. Précisons que plus tôt dans la journée, le centre de 6 pieds 1 pouce avait accepté un contrat d'entrée de trois ans avec le Lightning de Tampa Bay.