«On a été deuxièmes et ça a été une soirée difficile», a admis l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. 

Un match à oublier pour l'Océanic

L'Armada a complètement dominé la situation du début à la fin, mardi soir, tant et si bien que la formation de Blainville-Boisbriand a blanchi l'Océanic 6-0 devant 3166 partisans réunis au Colisée de Rimouski.
Pauvres en expérience, en talent et en profondeur, les Rimouskois ne faisaient pas le poids contre la robuste formation de l'Armada. «On a été deuxièmes et ça a été une soirée difficile», a été forcé d'admettre l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. 
Pour ce quatrième et dernier match l'opposant à l'Armada, l'Océanic jouait avec une équipe extrêmement démunie. «J'appréhendais énormément le retour de voyage, a admis le pilote de Rimouski. De perdre deux de nos gars en début de match et de jouer avec huit joueurs en moins, ça étirait un peu!» 
Début de rencontre difficile
Beausoleil a perdu deux joueurs au début de la rencontre. Nicolas Dumulong a été blessé à la suite d'une bagarre et Samuel Hunter, qui sera possiblement suspendu pour quelques matchs après une violente mise en échec à la tête infligée de Rémy Anglehart. Le # 72 de l'Armada s'est effondré sur la patinoire. Le personnel médical des deux équipes a mis une quinzaine de minutes pour stabiliser le jeune Gaspésien. Il a été transporté en ambulance à l'hôpital de Rimouski.
«L'Armada compte sur trois duos de défenseurs chevronnés», a ajouté Beausoleil pour expliquer la déconfiture de son club. «C'est très difficile de percer cette muraille-là! [Francis] Leclerc a été très bon.»
Rémy Anglehart a ouvert la marque. Puis, Connor Bramwell a doublé l'avance de l'Armada. À 13:02, Tobie Paquette-Bisson a touché la cible avec un tir du poignet précis de la ligne bleue. Ce troisième but a chassé Jimmy Lemay de son filet et c'est Charles-Olivier Lévesque qui s'est installé devant la cage des locaux. 
Bramwell a compté, dans les dernières secondes de la première période, le quatrième but de l'Armada, son deuxième de la soirée. Lors de l'engagement médian, Alex Barré-Boulet a porté la marque à 5-0. La troupe de Joël Bouchard en a ajouté un dernier sur un tir de loin de Paquette-Bisson, son deuxième de la partie.