Anthony DeLuca a terminé le match avec trois points (1-2) de plus à sa fiche.

Rimouski 6 / Sherbrooke 4: voyage parfait pour l'Océanic

L'Océanic a marqué trois buts sans riposte au troisième engagement, dimanche après-midi, pour infliger un revers de 6-4 au Phoenix de Sherbrooke, balayant ainsi une séquence de trois matchs en 48 heures sur la route après deux victoires à Shawinigan et à Boisbriand.
Au deuxième vingt, l'indiscipline a failli coûter cher à l'Océanic, qui a finalement conforté sa position au premier rang du classement général du circuit Courteau avec un sixième gain consécutif.
Deux buts chacun d'Anthony DeLuca et d'Alexis Loiseau ont scellé l'issue de la rencontre. Loiseau a aussi amassé deux aides, ce qui lui a permis de porter son total à 24 points après seulement neuf matchs. Il occupe le premier rang des marqueurs du circuit Courteau. 
L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, s'était préparé au style de jeu préconisé par le Phoenix. «On s'attendait à jouer contre une équipe qui a beaucoup de vitesse et de talent. On s'est parlé après la deuxième période. 
«Personne n'a paniqué et on a laissé les visites au cachot de côté, a ajouté Beausoleil. Et on a mis beaucoup d'intensité dans notre jeu. On savait qu'il fallait travailler plus fort en troisième période et laisser ce qui nous restait d'énergie sur la glace. Les gars sont sortis avec brio en troisième. On a fait preuve d'une belle ténacité en puisant dans nos ressources. On est en train de développer un bel esprit de corps dans l'équipe. On s'en va dans le bon sens. Mais il faut rester les pieds bien ancrés sur terre.» 
une pénalité, deux buts
Lors d'un désavantage numérique, Alexis Loiseau a ouvert la marque sur une échappée en première période, mais Daniel Audette a riposté seulement 30 secondes plus tard.
Les pénalités ont fait mal à l'Océanic en deuxième période. Un tir dévié par Tim Wieser a eu raison du gardien Philippe Desrosiers, qui a reçu 33 tirs, mais Anthony DeLuca a créé l'égalité en portant à neuf sa séquence de matchs avec au moins un point. Audette a ensuite marqué deux buts d'affilée sur des jeux de puissance pour compléter son tour du chapeau. Mais Guillaume McSween a réduit l'écart à un but en faveur de Sherbrooke avant la fin de l'engagement médian.
L'Océanic a puisé dans ses dernières ressources pour revenir à la charge lors de la troisième période. Samuel Laberge a créé l'égalité à la quatrième minute. DeLuca, avec son deuxième filet du match, a donné les devants aux visiteurs avec un peu plus de deux minutes à écouler au cadran. Le gardien du Phoenix, Alex Bureau, qui a fait face à 42 tirs, a été remplacé par un sixième attaquant et Loiseau en a profité pour compléter la marque dans un filet désert.
Beausoleil a tenu à souligner le bon travail accompli par DeLuca. «On a beaucoup parlé de Christopher Clapperton et d'Alexis Loiseau dernièrement, mais DeLuca a effectué des replis incroyables aujourd'hui en plus de marquer des buts extrêmement importants.»