Dmitry Zavgorodniy a dirigé l'attaque de l'Océanic avec deux buts. Il en totalise maintenant 25 cette saison.
Dmitry Zavgorodniy a dirigé l'attaque de l'Océanic avec deux buts. Il en totalise maintenant 25 cette saison.

Prolongation fatale à l’Océanic [VIDÉO]

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
RIMOUSKI — Dans un match robuste, où les coups d’épaule étaient légion, l’Océanic a fait face à un adversaire coriace qui a su mettre fin à sa série de douze victoires, mercredi, au Centre Avenir de Moncton. Rimouski s’est incliné par la marque de 4-3 contre les Wildcats, supportés par une foule de 7800 spectateurs. «Ultimement, c’est un match correct pour nous, a concédé Serge Beausoleil. Mais, on aurait mérité un meilleur sort, quant à moi!»

«C’était un bon match de hockey, a poursuivi l’entraîneur-chef de l’Océanic. C’était au coude à coude! On a donné 26 tirs, ce qui n’est pas énorme. On a fait de très bonnes choses, on a joué contre une très bonne équipe et c’est allé en prolongation.» 

Mais, le pilote de Rimouski avait du mal à comprendre certaines bévues de ses protégés qui ont changé le cours du match. «On a fait une grossière erreur dans le but en désavantage numérique qu’on ne fait jamais, d’habitude, a-t-il déploré. Ce sont mes gars, mes premiers, mes meilleurs qui se sont fait prendre là-dessus! Le troisième but, normalement, c’est une pénalité pour interférence. On a joué de malchance un peu, en bout de ligne! C’était un match serré et il y a des erreurs qu’on ne peut pas faire!»

C’est Dmitry Zavgorodniy (24e) qui a brisé la glace en avantage numérique à 14:21 de la première période, sur une passe d’Alexis Lafrenière qui a atteint le cap des 100 points depuis le début de la saison. Dès les premières secondes de l’engagement médian, Jeremy McKenna (32e) a égalisé la marque. Mais à 12:31, Cédric Paré (36e) a profité d’un jeu de puissance pour redonner l’avance aux siens. 

Puis à 4:27 du troisième vingt, Jordan Spence (8e) a renivelé la marque en supériorité numérique et à mi-chemin de la période, McKenna (33e) a récidivé sans aide. À 16:53, Zavgorodniy (25e) a riposté avec son deuxième du match, aidé du même complice, le capitaine Lafrenière, forçant ainsi une période de prolongation. 

Il n’aura fallu que 2:40 à Jakob Pelletier (28e) pour donner la victoire aux hommes de Daniel Lacroix. Avec une récolte de quatre points, son coéquipier Jeremy McKenna a contribué à tous les buts des locaux. «Je n’ai pas aimé notre troisième période, a cependant laissé tomber Serge Beausoleil. On fait des bien meilleures troisièmes, d’habitude!»