«On a été deuxièmes et ça a été une soirée difficile», a admis l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. 

Premier gain en cinq ans des Foreurs à Rimouski

Les Foreurs ont eu raison de l'Océanic 4-3, vendredi au Colisée Financière Sun Life, devant 2606 partisans. La dernière victoire de Val-d'Or à Rimouski remontait à 2007 en temps réglementaire et en 2012 en prolongation.
«Val-d'Or a su bénéficier des chances de marquer qu'ils ont eues et de quelques largesses qu'on leur a données», évaluait l'entraîneur-chef Serge Beausoleil. Une première période plutôt léthargique a aussi fait mal aux locaux.
«Je trouvais qu'ils étaient un peu tranquilles, au-dessus de leurs affaires», a reconnu le pilote de l'Océanic. «On m'a répondu que c'était le calme avant la tempête.» Mais, celle-ci est arrivée un peu tard...
Certains joueurs de Rimouski se sont tout de même illustrés lors de ce duel. Alexandre Grisé a obtenu deux mentions d'aide et Charle-Édouard D'Astous, qui était partout sur la patinoire, a marqué le troisième but des siens. 
Gros canons discrets
En revanche, certains gros canons ont été plus discrets. «Le manque de constance est ce qui détermine où on est en ce moment», a admis Beausoleil. «Il y a des matchs où on se prépare vraiment bien et où on est très difficiles à battre. Mais, ce soir, on a donné des buts gratuits.
«Pour marquer des filets, il faut que tu fasses des actions offensives», a ajouté l'entraîneur. «Il y a eu beaucoup de trafic au filet. On a eu des belles chances de marquer. Mais, ils ont eu la main beaucoup plus heureuse que nous autour du filet!» Et Alex Bishop était en grande forme, y allant d'arrêts spectaculaires.
Tyler Higgins a ouvert la marque à 9:52 en déjouant Jimmy Lemay. Carson MacKinnon (8e) a créé l'égalité 59 secondes plus tard, lui qui n'avait pas marqué au cours des 12 derniers matchs.
En deuxième période, Maxim Mizyurin et David Noël ont déjoué Lemay, que l'on n'a pas revu en troisième période. Beausoleil a plutôt fait appel à Charles-Olivier Lévesque. Alexandre Lagacé n'était pas en uniforme en raison d'un virus. Grâce à une puissante frappe, Samuel Hunter a réduit l'écart à 7:32 avec son premier but de la saison. Les Foreurs ont toutefois profité d'un cadeau pour marquer le but vainqueur lorsqu'une rondelle a frappé le masque de Lévesque pour rebondir sur la palette de Jake Smith.
Dimanche, l'Océanic recevra les puissants Huskies.