Le gardien de l'Océanic, Philippe Desrosiers

Philippe Desrosiers retrouve sa touche magique

Le gardien de l'Océanic, Philippe Desrosiers, a retrouvé sa touche magique pour enregistrer dimanche son quatrième jeu blanc de la saison, cette fois contre les Voltigeurs de Drummondville.
Un gain de 3-0 de l'Océanic qui a réussi à tenir en échec à sept reprises le deuxième meilleur jeu de puissance du circuit. «Je vais bien, mais l'équipe joue aussi bien en général. Je vois bien les lancers et les joueurs bloquent aussi des tirs, c'est plus facile pour moi», a exprimé la première étoile du match qui a maintenant disputé 153 minutes de jeu sans avoir accordé de but.
C'est le genre de rendement que l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, attend de sa formation. «J'ai beaucoup aimé comment nous avons réagi sur le banc en deuxième période lors des pénalités et Philippe Desrosiers a été extrêmement solide. Philippe est en train de nous donner une erre d'aller qui est profitable à tout le monde. On a donné peu de surnombre. Nous deux premiers trios ont à nouveau bien contribué. J'aime comment on se comporte en zone défensive, quand les attaquants adverses restent le long des bandes et quand on bloque des tirs comme l'a fait Frédérik Gauthier. On a été très physique et Drummondville a trouvé ça difficile de jouer contre nous. Je trouve ça important que tout le monde s'implique physiquement.»
L'Océanic a marqué deux buts au premier vingt en moins de deux minutes. Le meilleur buteur de l'équipe, Michaël Joly, a trouvé l'ouverture en captant une passe de derrière le filet. Sur un deuxième jeu de puissance, un boulet de canon du défenseur Samuel Morin a facilement trouvé son chemin derrière le gardien Louis-Philip Guindon.
Au début du deuxième engagement, Joe Fleschler est venu en relève de Guindon (trois buts sur 10 tirs) qui a mal paru sur le but de Frédérik Gauthier. Philippe Desrosiers a donné le spectacle en bloquant d'abord coup sur coup trois lancers à bout portant. Les Voltigeurs ont raté une belle occasion de revenir dans le match en gaspillant cinq jeux de puissance consécutifs. Desrosiers et la brigade défensive des locaux ont fermé la porte à l'offensive des visiteurs.
Au dernier engagement, la défensive rimouskoise a gardé les attaquants des Voltigeurs en périphérie de Desrosiers.
NOTES : Philippe Desrosiers a fait face à 28 tirs, les deux gardiens des Voltigeurs à 23... Le jeu de puissance de Rimouski a marqué une fois en six opportunités... L'Océanic disputera ce soir contre les Tigres de Victoriaville le match annulé vendredi dernier à cause des conditions climatiques.