Serge Beausoleil

Océanic 5/ Tigres 0: Philippe Desrosiers éclipse le record de François Brassard

Le gardien de l'Océanic, Philippe Desrosiers, a établi lundi un nouveau record dans le circuit Courteau quand il a réussi un jeu blanc de 5-0 contre les Tigres de Victoriaville, ce qui lui a permis de porter à 213 minutes et 15 secondes son heureuse séquence sans accorder un seul filet à ses adversaires de la LHJMQ.
Desrosiers a ainsi effacé le record du gardien des Remparts, François Brassard (212 minutes, 10 secondes). Après la rencontre, le gardien de l'Océanic a préféré parler autant d'un record d'équipe qu'individuel.
«J'étais au courant avant le match, mais j'essayais de pas trop y penser. Je suis fier, mais je pense que c'est plus un record d'équipe qu'un record individuel. Mes défenseurs font un excellent boulot. Je suis en pleine confiance. Durant la pause de Noël, j'ai eu de bonnes discussions avec mes parents et mes entraîneurs», a rappelé le gardien no 1 de l'Océanic.
Rimouski a enregistré hier un cinquième gain d'affilée. La formation de Serge Beausoleil affiche maintenant le même nombre de points (75) que les Remparts au quatrième rang du classement général.
Décollage en deuxième période
«Après un début de match où les deux équipes s'étudiaient de part et d'autre, on s'est dégêné un peu en deuxième période en prenant notre envol grâce à la qualité de notre exécution, en s'échangeant bien la rondelle et en raison d'une grosse prestation de notre gardien», a commenté l'entraîneur de l'Océanic.
«Patrik Zdrahal a bien patiné avec la complicité de Félix-Antoine Savage et Brent Turnbull. Anthony DeLuca a obtenu deux ou trois superbes chances de marquer. Quand les gars suivent le plan de match en utilisant leur vitesse et leur côté physique, ça fait de bons matchs de hockey. Notre avantage numérique a manqué de mordant, mais on avait pris allègrement les devants plus tôt dans le match. À ce moment-là, tu as moins l'instinct du tueur. On a bien fait en deuxième et en troisième période en s'impliquant physiquement contre une équipe qui joue de cette façon.»
L'Océanic a marqué trois buts sans riposte au second engagement. Le défenseur Jonathan Diaby a jonglé avec la rondelle à sa ligne bleue, et Patrik Zdrahal en a profité pour s'échapper et secouer les cordages.
L'ex-Tigres, Félix-Antoine Savage, a enfilé l'aiguille en tirant dans la lucarne du filet défendu par François Tremblay. Malchanceux, Julien Leduc a ensuite fait dévier un tir de Loïc Leduc dans son propre filet.
Les Tigres étaient condamnés à jouer du hockey de rattrapage au dernier engagement. En désavantage numérique, les buts de Michaël Joly, lors d'une échappée, et de Brent Turnbull ont cloué le cercueil des Tigres. François Tremblay a été remplacé par Brandon Whitney devant le filet des visiteurs.