L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil

L'Océanic trop fort en désavantage numérique

L'Océanic de Rimouski a explosé au deuxième engagement en marquant quatre buts, mercredi soir, pour infliger un revers de 6-2 aux Sea Dogs de Saint-John. Menés à l'attaque par François Beauchemin, auteur de deux buts, et par le huitième filet gagnant d'Anthony DeLuca, les protégés de Serge Beausoleil ont signé un quatrième gain consécutif.
Un match presque parfait? «Peut-être pas en deuxième période parce qu'on a joué un peu trop fancy à certains moments. Mais à part ça, on a continué d'être dominants en troisième période en limitant les chances de marquer de l'adversaire. Et notre gardien Philippe Desrosiers a fermé la porte au moment où on était un peu échevelé dans nos couvertures, a commenté l'entraîneur de l'Océanic.
«En désavantage numérique, les gars ont fait le boulot. En avantage numérique, on aurait pu être un peu plus dangereux, mais on a marqué un but après la fin d'une pénalité. Les transitions rapides sont la clé des buts que nous comptons en désavantage numérique. Il s'agit d'un match satisfaisant pour débuter notre voyage dans les Maritimes», a ajouté Beausoleil.
La troupe de Serge Beausoleil est retournée au vestiaire après le premier vingt avec une avance d'un but. François Beauchemin a logé la rondelle dans le haut du filet des Sea Dogs défendu par Sébastien Auger. Bailey Webster a ensuite créé l'égalité à l'aide d'un tir voilé en provenance de la ligne bleue qui a trompé la vigilance de Philippe Desrosiers. Michaël Joly a redonné les devants aux visiteurs en marquant en désavantage numérique.
Les visiteurs ont porté l'écart à quatre buts au cours de la deuxième période. Anthony DeLuca a compté deux secondes après la fin d'une pénalité aux Sea Dogs. Ce but a été suivi par le deuxième filet du match de Beauchemin, le 19e de l'Océanic en infériorité numérique cette saison, un sommet dans la LHJMQ. Samuel Laberge et Alexis Loiseau ont ensuite porté la marque à 6-1 en faveur des visiteurs, mais Adam Bateman a saisi un retour de lancer pour mettre fin à l'hémorragie avant la fin de la période.
Alex Bishop a remplacé Auger devant le filet des Sea Dogs en troisième période. Après cette première victoire à Saint-John, Rimouski s'arrête, ce soir, à Moncton, deuxième étape d'un périple de trois matchs en quatre jours dans les Maritimes.
=> NOTES
• Les Sea Dogs ont obtenu 32 tirs sur Philippe Desrosiers, comparativement à 35 pour Rimouski en direction de Sébastien Auger et d'Alex Bishop.
• Les deux équipes ont été blanchies en supériorité numérique. En sept occasions pour les locaux, comparativement à cinq pour l'Océanic.