L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil

L'Océanic s'impose en tirs de barrage

Après la gifle de 3-0 reçue jeudi face aux Cataractes de Shawinigan devant ses partisans, l'Océanic a comblé hier un écart de deux buts au dernier tiers pour arracher une victoire de 6-5 en fusillade face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.
Le meilleur marqueur du circuit, Alexis Loiseau - qui avait auparavant inscrit deux buts et une passe en temps réglementaire - et Christopher Clapperton ont chacun marqué en fusillade pour procurer la victoire aux siens. Le gardien rimouskois Philippe Gatien a quant à lui été parfait, frustrant tour à tour Brendan Hamelin et Nikita Jevpalovs.
«Nos joueurs avaient beaucoup de passion en troisième période. On est revenu dans le match. Contrairement à jeudi, les gars n'ont pas baissé les bras», a commenté l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil.
Rimouski a obtenu une première chance de marquer tôt dans le match, alors que l'ailier gauche Anthony DeLuca a eu droit à un lancer de pénalité après seulement 32 secondes de jeu. Le prolifique marqueur, qui a terminé la rencontre avec trois passes, a cependant touché le poteau.
Alexis Loiseau a donné les devants à l'Océanic à 7:40 grâce à son 11e but de la saison. Daniel Walcott a nivelé la marque pour l'Armada à 11:25 en avantage numérique, lui qui a profité d'un mauvais bond de la rondelle sur la baie vitrée pour déjouer Olivier Tremblay.
Jan Kostalek a redonner les devants 2-1 aux locaux à 13:20 de la première période.
L'Armada a inscrit l'unique but de la deuxième période, alors que Danick Martel a profité d'un cadeau d'Olivier Tremblay pour niveler la marque avec moins de quatre minutes à faire à l'engagement.
Pas moins de six filets ont été marqués en troisième période, à la suite d'une cascade d'erreurs et de revirements. Samuel Tremblay et Alexandre Delisle-Houle ont donné une avance de deux buts aux visiteurs dans les quatre premières minutes de la période, puis Tyler Boland a réussi à freiner l'hémorragie chez l'Océanic en inscrivant son deuxième but de la saison à 4:30. Le cinquième but du match des visiteurs, marqué par Nikita Jevpalovs à 5:36, a chassé Olivier Tremblay du match, au profit de Philippe Gatien, qui a bloqué les sept rondelles dirigées vers lui.
Rimouski a créé l'égalité grâce à deux buts en un peu plus d'une minute de Yan Kostalek et d'Alexis Loiseau en milieu d'engagement.