«Il ne faut pas juste s’attarder au résultat», a prévenu l’entraîneur-chef de Rimouski, Serge Beausoleil. «Nous avons amassé un gros point à la suite de tout un retour.»

L’Océanic remonte, mais perd en surtemps

L’Océanic, qui tirait de l’arrière 5-1 après 20 minutes de jeu face aux Mooseheads de Halifax, a effectué une remontée spectaculaire, lundi, pour niveler la marque dans les derniers instants de la troisième période. Mais Raphaël Lavoie a finalement procuré la victoire aux Mooseheads en prolongation (2:29) lors d’un duel présenté devant 8328 partisans au Scotiabank Centre de Halifax.

«Il ne faut pas juste s’attarder au résultat», a prévenu l’entraîneur-chef de Rimouski, Serge Beausoleil. «Nous avons amassé un gros point à la suite de tout un retour.» 

Après les cinq premières minutes de jeu, le gardien Colten Ellis avait déjà cédé trois buts sur les quatre tirs qu’il avait reçus. Carmine-Anthony Pagliarulo a alors été appelé à prendre la relève devant le filet des visiteurs. 

Anthony D’Amours, Mathieu Bizier, Alexis Lafrenière (2) et Anthony Gagnon ont marqué les buts de l’Océanic. Filip Zadina (2), Benoit-Olivier Groulx, Connor Moynihan et Lavoie (2) ont touché la cible pour Halifax.