Thomas Chabot a marqué deux buts et récolté une aide pour les Sea Dogs, qui mènent la série 2-0 contre l'Océanic.

L'Océanic relève la tête... mais pas assez

Au lendemain d'une humiliante défaite de 9-2 de l'Océanic, c'est une équipe beaucoup plus compétitive et physique qui a sauté sur la glace du Harbour Station Arena pour le deuxième affrontement de la série huitième de finale contre les Sea Dogs. La grande force mentale de Rimouski n'a toutefois pas été suffisante pour empêcher Saint-Jean de l'emporter 4-1.
«Après une dégelée de 9-2, ils auraient pu baisser les bras», a reconnu Serge Beausoleil. «Mais, ils ont plutôt démontré beaucoup d'assurance. Je crois qu'ils ont surpris l'adversaire qui pensait que ce serait une partie de plaisir. Mais, ça n'a pas été le cas! C'est tout à leur honneur!
«Ils ont joué un très bon match», a insisté l'entraîneur-chef de l'Océanic. «Lagacé a offert une très bonne prestation. Ça a longtemps été 1-1!» Si elle a su tenir tête à l'adversaire, la troupe de Beausoleil a cependant encore été dominée, notamment au chapitre des tirs au but (36-18).
Les Sea Dogs ont ouvert la marque dès la cinquième minute grâce à Bokondji Imama, qui a touché la cible sur un retour de lancer. Tyler Boland a toutefois créé l'égalité à 16:21. Lors de l'engagement médian, Thomas Chabot n'a mis que 5:47 à donner les devants aux Dogs en désavantage numérique. Les visiteurs ont perdu une chance en or de marquer lors d'un avantage numérique à 5 contre 3 de deux minutes.
Trépanier blessé
Lors de ce deuxième vingt, Maxim Trépanier a reçu un coup à la tête et est demeuré assis sur la glace pendant quelques minutes. Il a retraité vers l'infirmerie et n'est pas revenu au jeu. Beausoleil n'a pas voulu faire de commentaire sur la nature de sa blessure.
À 13:33 de la dernière période, ce qui était prévisible depuis plusieurs minutes est arrivé. Comme l'Océanic était incapable de reprendre le contrôle de leur zone, Mathieu Joseph a battu Alexandre Lagacé (32 arrêts) avec un lancer lobé. Chabot a complété dans un filet désert avec 16 secondes à faire au match.
Un seul changement avait été apporté à l'alignement de l'Océanic, alors que le jeune de 16 ans, Karl Boudrias, a cédé sa place à un autre joueur du même âge, Anthony D'Amours, rappelé d'urgence par l'organisation. Lors du match de vendredi soir, Boudrias a été blessé à la suite d'une charge du vétéran de 20 ans, Matthew Highmore.