L'attaquant Frédéryck Janvier, qui aura 16 ans le 8 septembre, a mêlé les cartes au camp d'entraînement, forçant Serge Beausoleil à le garder dans sa formation.

L’Océanic prêt à jouer tous les genres de hockey

RIMOUSKI — «On a une équipe qui peut jouer tous les genres de hockey, a déclaré lundi Serge Beausoleil, l'entraîneur-chef de l'Océanic, pour décrire son alignement final à l'issue du camp de sélection du club rimouskois. Notre identité, c'est qu'on a plus de défensive. Ça va être plus rapide.»

L’homme de hockey promet donc une équipe forte sur le plan défensif contre laquelle il sera très difficile de jouer. Si Serge Beausoleil ne voulait pas de nouvelles recrues de 16 ans dans son alignement, deux «belles surprises» survenues pendant le camp lui ont fait changer d'idée : les attaquants Frédéryck Janvier et Cole Cormier. «Nos deux 16 ans sont arrivés du champ gauche, a-t-il illustré. Cormier a généré beaucoup d'offensive sur l'attaque massive. Il est extrêmement intelligent! Janvier est un gars de petite stature qui joue comme un gros. Ce sont deux gars intéressants pour la suite des choses parce qu'ils vont pousser dans le dos des vétérans!»

Le directeur-gérant a aussi souligné ses dernières acquisitions qui changeront, à son avis, le visage de l'équipe : les attaquants Olivier Garneau, Jimmy Huntington et Cédric Paré. Il ne lui reste qu'à espérer la présence du défenseur tchèque de 19 ans Radim Salda, dont il a acquis les droits des Sea Dogs de Saint-Jean, cet été, mais qui ne s'est toujours pas pointé dans le Bas-Saint-Laurent.

Du côté des gardiens de but, Serge Beausoleil a préféré Carmine-Anthony Pagliarulo à Raphaël Audet. «Pagliarulo a extrêmement bien fait dans le camp», souligne-t-il.

L'Océanic, qui débutera sa saison régulière le 22 septembre contre les Remparts au Centre Vidéotron, amorcera la campagne avec 25 joueurs — quatorze attaquants, neuf défenseurs et deux gardiens.