À mi-chemin de l’engagement médian, les hommes de Serge Beausoleil ont pris le contrôle de la situation en un temps, deux mouvements. Les 3354 spectateurs ont assisté à une pétarade de buts en l’espace de 90 secondes, tous marqués en avantage numérique. Gabriel Villeneuve a dû regretter le coup assené à la tête de Ludovic Soucy qui lui a valu une pénalité de 5 minutes.

L’Océanic l’emporte en prolongation contre les Sags

RIMOUSKI — À sa 24e campagne dans la LHJMQ, l’Océanic a ouvert ses 21es séries, vendredi, en accueillant une jeune et habile équipe, les Saguenéens de Chicoutimi, qui lui a donné beaucoup de fil à retordre. Il aura fallu une période de prolongation pour que les Bas-Laurentiens réussissent à signer une victoire de 4-3, motivés par l’atmosphère survoltée du Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

«J’ai vu des choses très créatives, mais pas du bon bord», ironisait l’entraîneur-chef local, Serge Beausoleil. Mais, c’est une fin heureuse. Les gars ont trouvé le moyen de gagner. Je pense que c’est ce qu’il faut retenir. En première et deuxième périodes, on était où il fallait être. En troisième, on a arrêté de faire les bonnes choses. On s’est mis inconsciemment sur la défensive. Ce n’est pas ça qu’il fallait faire! On va prendre la victoire et on sait où il faut s’améliorer.»

Même si aucun but n’a été marqué en première période, l’intensité était au rendez-vous dès les premières secondes. La mèche courte tant du côté des visiteurs que des locaux, la bousculade a éclaté après seulement 57 secondes de jeu. Deux hommes ont été envoyés au cachot de chaque côté.

À mi-chemin de l’engagement médian, les hommes de Serge Beausoleil ont pris le contrôle de la situation en un temps, deux mouvements. Les 3354 spectateurs ont assisté à une pétarade de buts en l’espace de 90 secondes, tous marqués en avantage numérique. Gabriel Villeneuve a dû regretter le coup assené à la tête de Ludovic Soucy qui lui a valu une pénalité de 5 minutes.

Pétarade

C’est Charle-Édouard D’Astous (1er) qui a ouvert la marque d’une bombe à la ligne bleue. Jeffrey Durocher (1er) a doublé l’avance des locaux d’un tir dévié de Radim Salda. Jimmy Huntington (1er) a aussi fait bouger les cordages en ramassant un retour pour donner une confortable avance aux siens.

Les Sags ont totalement renversé la vapeur au dernier vingt en enfilant trois buts sans réplique. Théo Rochette (1er) a inscrit son équipe au tableau indicateur en supériorité numérique à 6:01. Puis à 15:05, Hendrix Lapierre (1er) a réduit l’écart à un seul but. Avec moins de 3 secondes à faire au match, Rochette a forcé la prolongation avec son deuxième. Il a finalement fallu attendre à 15:53 de cette période supplémentaire avant que Huntington (2e) n’enfile son deuxième de la rencontre pour procurer la victoire à l’Océanic.