Tyler Boland a marqué deux fois en troisième période pour niveler la marque. 

L'Océanic gagne sans forcer

Malgré un manque d'intensité, l'Océanic a remporté son quatrième gain successif, vendredi soir, au Colisée financière Sun Life de Rimouski. Il aura toutefois fallu une période de prolongation pour que les Bleus, qui étaient passés au rose pour la cause du cancer du sein, arrivent à arracher une victoire de 5-4 aux Tigres de Victoriaville.
«On aurait dit qu'on était repus, qu'on était gavés et qu'on n'avait pas d'appétit pour la victoire», a déploré Serge Beausoleil. «Notre intensité et notre hargne, je les ai moins vues. Mais on est contents d'avoir gagné! Les deux points qu'on a engrangés peuvent être très précieux et on les prend!»
Dylan Montcalm (4e) a profité d'un jeu de puissance pour lancer l'Océanic en avant à 6:23 de la première période, mais James Phelan a répliqué 20 secondes plus tard. Un autre avantage numérique à 13:20 a permis à Hunter Moreau (4e) de redonner les devants à Rimouski.
Montcalm a remis ça à 16:35 de la deuxième période. Victo a toutefois encore riposté rapidement, Alexandre Goulet déjouant Alexandre Lagacé 23 secondes plus tard. «Lagacé n'est pas du tout à mettre en faute», a tenu à souligner Beausoleil. «On a deux de nos propres joueurs qui lui ont voilé la vue. Il n'a jamais vu le tir partir!»
Lagacé, qui a cassé la lame d'un patin, a été remplacé par Jimmy Lemay pendant un peu plus de trois minutes au début du dernier tiers. Charle-Édouard D'Astous (1er) a donné un petit coussin de deux buts à l'Océanic à 5:17, mais Félix Meunier et Maxime Comtois, avec sept minutes à jouer à la période, ont créé l'égalité. 
Encore une fois, Beausoleil n'avait aucun blâme à diriger envers Lagacé sur le but égalisateur. «Un de nos défenseurs a laissé le gars passer à travers lui, ce qui est très regrettable.» C'est le premier compteur de la LHJMQ, Tyler Boland, qui a signé le but victorieux à 3:31 de la prolongation. 
Les Tigres tenteront de prendre leur revanche dimanche, alors que ce sera à leur tour d'accueillir les Rimouskois. «Ils ont été patients», a observé Beausoleil. «Il faudra jouer un meilleur match pour espérer l'emporter.»