Anthony DeLuca a terminé le match avec trois points (1-2) de plus à sa fiche.

L'Océanic gagne 7-2 au bout d'un long voyage

Malgré un long et difficile voyage de huit heures sur l'autoroute 20, l'Océanic a infligé un cuisant revers de 7-2 au Phoenix, mercredi à Sherbrooke.
Vers 10h30, l'autobus de l'Océanic s'est retrouvé au milieu d'un carambolage monstre près de Saint-Vallier de Bellechasse. Pendant que les joueurs étaient confinés dans l'autobus, des membres du personnel de l'équipe venaient en aide à des personnes blessées. La troupe de Beausoleil est finalement arrivée à Sherbrooke à 16h, le début du match prévu à 19h étant retardé d'une demi-heure.
«J'ai bien aimé la sortie des gars compte tenu de la difficile journée qu'on a eue», a souligné Beausoleil. «Je lève mon chapeau à nos gars, ce n'était pas évident. On a passé deux heures dans l'autobus. Et les gars sont sortis avec aplomb.»
Les vétérans et meilleurs buteurs de l'Océanic, Alexis Loiseau et Anthony DeLuca, y sont allés d'un effort de deux buts chacun dans un match à sens unique.
Tirage de cheveux
François Beauchemin (3e) et Frédérick Gauthier (8e, a.n.) ont d'abord donné une priorité de deux buts à l'Océanic au premier vingt, disputé sous l'angle de la robustesse alors que les zèbres distribuaient pas moins de 13 pénalités. Le Phoenix a dû se passer rapidement des services de son joueur-vedette Daniel Audette, chassé du match sur une extrême inconduite de partie pour avoir tiré les cheveux de Simon Bourque lors de l'un des deux combats de la période. 
Le calme est rapidement revenu au deuxième tiers où l'Océanic a ajouté trois filets sur sept lancers.  Un boulet de DeLuca (21e) n'a donné aucune chance au gardien Evan Fitzpatrick. Puis les deux buts de  Loiseau (21e et 22e) en 50 secondes ont mis le match hors de portée des locaux. En troisième, Christopher Clapperton (17e) et DeLuca (22e) ont déjoué Alex Bureau, venu en relève à Fitzpatrick.
«On a joué un très fort match.  Dans l'ensemble, c'est un match très intéressant pour nous. C'est un bon match de route»,a noté Beausoleil, dont l'équipe conserve le premier rang au classement général devant les Sea Dogs de Saint-John.
Carl Neill et Kevin Domingue ont trompé la vigilance d'Olivier Tremblay, qui a été la cible de 27 tirs. «Notre gardien a connu une de ses belles sorties», a indiqué Beausoleil. Trente tirs ont été dirigés sur les deux gardiens du Phoenix.