L'entraîneur-chef et directeur-gérant de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil

L'Océanic fait durer le suspense

Devant une équipe qui disputait un troisième match en quatre soirs loin de son domicile, l'Océanic de Rimouski a longuement fait durer le suspense, mais il est finalement parvenu à arracher un gain de 5-3 aux Foreurs de Val-d'Or.
Supposément frais et dispos après huit jours sans jouer, les locaux ont pourtant peiné à s'imposer sur leur patinoire, laissant les Foreurs prendre 34 tirs en direction de Louis-Philip Guindon. Son vis-à-vis Étienne Montpetit a fait face à 31 rondelles. Il aura finalement fallu un but du défenseur Simon Bourque (7e) pour faire pencher la balance avec moins de deux minutes à faire en troisième période.
Les locaux sont rentrés au vestiaire en première avec une avance d'un but. Vincent Dunn (15e) a d'abord ouvert le pointage, mais Pierre-Maxime Poudrier a profité d'un jeu de puissance pour créer l'égalité. En fin de période, Michael Joly a relancé l'Océanic en avant avec son 10e de la campagne.
En deuxième, un cadeau de Guindon - il a remis la rondelle directement sur le bâton de Nicolas Aubé-Kubel - a permis aux visiteurs de faire 2-2. Deven St-Hilaire (3e) a racheté l'erreur de son gardien en marquant alors qu'il ne restait que quatre dixièmes de seconde à faire à la période. Ce même St-Hilaire a complété le pointage dans un filet désert. Anthony Richard a enfilé l'autre but des Foreurs, en début de troisième.