Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski

L'Océanic échange Morency

Lorsque la cloche de la période des transactions dans la LHJMQ a sonné vendredi midi, le visage de l'Océanic n'avait pas trop changé. Simon Bourque et Antoine Dufort-Plante sont partis, mais Tyler Boland, Samuel Laberge et Dylan Montcalm sont toujours à bord.
«Le jeu n'en valait pas la chandelle», a expliqué le dg et entraîneur-chef Serge Beausoleil, qui a mené d'intenses négociations. «Il était hors de question de sacrifier nos meilleurs éléments à moindre coût. On a déjà la plus belle banque de choix de toute la Ligue! On a le droit de continuer à gâter nos partisans pour avoir un produit qui est potable sur la patinoire.»
«On a refusé d'échanger Boland», a admis Beausoleil. «On a aussi eu des offres importantes pour Montcalm et Laberge, mais on a décidé de ne pas les bouger pour la simple et bonne raison qu'on aime notre équipe. On a 19 jeunes qui peuvent revenir l'an prochain. On a une banque au repêchage qui est la plus enviable de tout le circuit. Je trouve qu'on est en excellente position.» L'Océanic détient 18 choix en banque pour le repêchage de 2017.
Vendredi, Beausoleil a mis la dernière touche à son alignement en échangeant le gardien Gabriel Morency, en soumettant Artem Maltsev au ballotage et en envoyant Justin Paré au collégial AAA. Morency passe aux mains de l'Armada de Blainville-Boisbriand contre un choix de 10e ronde en 2018.
«Gabriel Morency, on l'a adoré en première moitié de saison, mais sa blessure a été très inopportune», a expliqué Beausoleil. «Ça a fait qu'il n'a pas pu progresser pendant un bon moment. En même temps, on a un gardien qui est très prometteur à 17 ans : Jimmy Lemay.»
Le pilote de l'Océanic a aussi précisé que le défenseur russe Artem Maltsev allait être envoyé au ballotage dès samedi. «On aurait aimé lui donner la chance d'évoluer sous d'autres cieux, mais ça ne s'est pas concrétisé. On va être en position de repêcher un autre Européen de très grande qualité qui est important pour nous.»