Serge Beausoleil n'était évidemment pas satisfait de la défaite, vendredi, soulignant que son club manquait actuellement de mordant.

L'Océanic dévoré par les Tigres

RIMOUSKI — À l’issue d’un match très difficile, ponctué d’un jeu léthargique, l’Océanic a connu l’humiliation, vendredi, devant ses 3729 partisans. Les hommes de Serge Beausoleil se font fait littéralement dévorer 6-1 par les Tigres au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Il aura fallu attendre la fin de la deuxième période avant que Rimouski donne signe de vie par le premier but de Mathieu Nadeau (11e) dans l’uniforme bas-laurentien. En deux matchs, il se sera écoulé 98 minutes et 41 secondes avant de voir un premier but de l’Océanic. Pourtant, les locaux ont nettement dominé les Tigres au chapitre des tirs au but (41-20).

L’entraîneur-chef ne démontre pas d’inquiétude par rapport à la déconfiture des siens lors des deux dernières rencontres. «On a été inégal et il y a plusieurs gars absents, a fait remarquer Serge Beausoleil. Je ne trouve pas que ça a été un effort soutenu de l’équipe.» 

Il est davantage tracassé par le manque d’ardeur au jeu de ses protégés que de l’absence d’offensive. «On a commencé le match mollement, a-t-il observé. On a eu quelques bonnes chances de marquer en première période, mais on a donné deux buts gratuits. Ce n’est pas acceptable! Il y a eu des erreurs.»

Manque de mordant

Depuis les deux derniers matchs, ce n’est plus le même club. «On se cherche un peu, a reconnu Beausoleil. On manque de mordant dans nos actions.» 

Alexandre Grisé (7e) a ouvert la marque contre ses anciens coéquipiers et James Phelan (14e) a doublé l’avance des Tigres tôt dans le match. Lors de l’engagement médian, Victo a poursuivi sur sa lancée en battant Jimmy Lemay trois fois. Félix Boivin (7e) a marqué un but et Ivan Kosorenkov (17e) a touché la cible à deux reprises.

Le deuxième vingt a pris fin sur un but de Nadeau qui a empêché le blanchissage de son nouveau club. «Il aurait pu mettre trois ou quatre filets, a remarqué le pilote rimouskois. Il fait de très bons lancers sur réception et donne bien la rondelle.» Puis, Dominic Cormier (5e) a marqué pour la première fois dans le chandail des Tigres en déjouant son ancien gardien de but Colten Ellis à mi-chemin du dernier tiers.