L'Océanic a raison des Huskies 5-2

Après avoir pris une avance de trois buts, l'Océanic n'a jamais cessé de batailler samedi pour vaincre 5-2 les Huskies de Rouyn-Noranda et enlever le programme double de la fin de semaine contre l'équipe abitibienne.
Le trio de Frédérik Gauthier (deux buts, une passe), de Brent Turnbull (deux passes) et de Sébastien Sylvestre (un but, trois passes) a mené l'attaque des siens cumulant neuf points au cours du match.
Une 11e victoire consécutive pour l'équipe de l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil.
«On joue avec autorité et beaucoup de cohésion. Les pénalités nous ont un peu ralentis. Les gars ont joué avec beaucoup de calme quand le match est venu plus serré. Mais on joue avec nervosité et manque de confiance sur les jeux de puissance. On fait de mauvais choix de jeux.» 
En force
L'acquisition des Saguenéens de Chicoutimi, Sébastien Sylvestre, a trouvé sa place à Rimouski. «Il fallait commencer la fin de semaine en force et ensuite continuer comme aujourd'hui en gardant le lead de ces deux matchs. Avec Frédérik Gauthier, on commence à développer une chimie sur les avantages numériques et à cinq contre cinq. Tous les trios ont eu un rôle important à jouer, les défenseurs et le gardien Philippe Desrosiers. Tout le monde met l'épaule à la roue.» 
Les deux buts au premier vingt ont appartenu à l'Océanic. Frédérik Gauthier (15e) a marqué sur un tir dans le haut du filet du gardien Alexandre Bélanger tout comme Sébastien Sylvestre (26e). 
En deuxième période, lors d'une pénalité à retardement, le but d'Alexis Loiseau (19e) a creusé l'écart à trois buts. Le travail du gardien Alexandre Bélanger a gardé en vie les Huskies jusqu'aux buts de Mathieu Lemay (19e) et de Jean Sébastien Dea (45e a.n.).
À 21 secondes du dernier tiers, le deuxième but du match de Frédérik Gauthier (16e) a refroidi les ardeurs des Huskies. Alexandre Bélanger (25) a laissé sa place à un sixième attaquant. Peter Trainor (25e f.d.) n'a pas eu de difficulté à lancer dans un filet désert.