Alexandre Tanguay et Serge Beausoleil

Joueur d'impact: l'Océanic prêt à payer

Le point de presse ne pouvait pas s’éterniser. Serge Beausoleil devait essayer de conclure des négociations importantes pour l’acquisition de joueurs d’impact pour la prochaine saison de l’Océanic de Rimouski. «Ils coûtent très cher, et on est prêt à payer, mais il faut que ça aboutisse», disait l’entraîneur-chef et directeur général de la formation du Bas-Saint-Laurent.

Au moment d’écrire ces lignes, l’Océanic détenait toujours son choix de première ronde (14e), avec une sélection en 3e ronde, deux en 4e et deux autres en 5e ronde. Reste à voir ce qu’il en sera, samedi matin, à l’ouverture du repêchage. Il y avait des discussions sur le feu, vendredi après-midi.

«Il y en a qui sont magistrales, mais aussi très complexes. À la même heure, samedi, il fait que ce soit réglé. Il s’agit d’une saison cruciale pour nous, personne ne s’en cache. C’est l’année où Alexis [Lafrenière] sera au pinacle de sa carrière junior, on va essayer de l’entourer de la meilleure façon possible», indiquait Beausoleil.

Le dg travaillait sur deux tableaux, soit l’aide à court terme et le développement à moyen terme de sa troupe. Par le passé, il n’a pas hésité à ajouter des joueurs d’expérience au son alignement, et pour la troisième année de Lafrenière, l’acquisition de joueurs d’impact faisait partie de son plan de match.

«Nous avons trouvé des joueurs de premier plan pour bien entourer Alexis et l’aider à bien performer, mais il en faisant autant à l’inverse. On va encore essayer de bien l’entourer», ajoutait Beausoleil.

Tôt, vendredi, il a confirmé le transfert du vétéran de 20 ans Carson MacKinnon à Gatineau en retour de choix de 4e ronde en 2019 et de 2e en 2020.

«C’est avec beaucoup de tristesse qu’on laisse partir un joueur de tous les instants chez nous depuis quatre ans, il était un excellent vétéran. On est très heureux qu’il puisse jouer dans le circuit avec une organisation de prestige comme Gatineau», notait Beausoleil.

Il n’était cependant pas pressé d’identifier ses trois joueurs de 20 ans, la saison prochaine, surtout qu’il détient les droits sur plusieurs.

«Nos gars sont très en demande, il y a beaucoup de discussions en coulisses, il faut juste trouver la bonne occasion. Ça pourrait arriver que l’on commence la saison avec plus de trois joueurs de 20 ans. En fait, on l’envisage parce qu’il faut vraiment être patient. Il y a présentement sursaturation, les équipes doivent faire leurs calculs», soulignait l’enseignant de formation.

Baie-Comeau 

Sur l’autre rive du fleuve Saint-Laurent, le Drakkar de Baie-Comeau a cédé les services de l’attaquant de 19 ans Shawn Element au Titan d’Acadie-Bathurst en retour de choix de 1re et 2e rondes en 2021, ainsi que ceux de l’attaquant de 20 ans Ethan Crossman aux Saguenéens de Chicoutimi en retour des choix de 2e et 3e rondes au repêchage 2019.

Le Drakkar a aussi mis la main sur l’attaquant européen de 19 ans Feliks Morozov, cédant un choix de 4e ronde en 2020 aux Tigres de Victoriaville. Moronov est natif de Kharkov, en Ukraine, en plus d’échanger le défenseur de 20 ans Yan Aucoin à Bathurst contre un 3e ­­­choix en 2020.