Acquis par l'Armada pendant qu'il défendait les couleurs canadiennes au Championnat mondial junior, Pierre-Luc Dubois a fait sentir sa présence avec sa nouvelle équipe en récoltant trois points.

Injuste résultat pour l'Océanic

Même si son équipe s'est inclinée 5-1 contre l'Armada, dimanche après-midi au Centre d'excellence Sports Rousseau de Blainville-Boisbriand, Serge Beausoleil était satisfait de ses troupiers qui, selon lui, ont très bien joué. Si ce n'avait été des trois buts accordés en un peu plus d'une minute en deuxième période, l'issue du match aurait pu prendre une tout autre tournure. «Le pointage n'illustre pas l'allure de la rencontre», a conclu l'entraîneur-chef.
«On a joué un bon match, s'est-il entêté à dire au bout du fil. J'ai beaucoup aimé l'intensité déployée par nos vétérans dans cette partie-là. Si ce n'avait été des trois buts, on était dans le match tout le long. On a bien joué en désavantage numérique. On a eu des bonnes chances de marquer. Notre implication physique était solide, surtout contre une équipe de hockey qui, de l'autre côté, ne nous donnait aucune marge de manoeuvre!»
Les locaux ont dirigé 29 tirs au but, contre 23 du côté des visiteurs. «Les chances de marquer étaient similaires, évalue Beausoleil. On a eu deux à trois échappées et Montembeault [Samuel, le gardien de l'Armada] a fait de très beaux arrêts.»
Disputant son premier match dans l'uniforme de l'Armada, Pierre-Luc Dubois a ouvert la marque à 10:04 du premier vingt, son septième but de la campagne. Dubois, qui a disputé un bon Championnat mondial junior dans l'uniforme canadien, a conclu la rencontre avec un but et deux mentions d'aide.
À 6:07 de la deuxième période, un très mauvais jeu de l'Armada devant son filet a permis à Nicholas Blachman (2e) de créer l'égalité. Ce but des visiteurs a semblé sonner le réveil des locaux qui, vraisemblablement, prenaient trop à la légère l'adversaire. Les hommes de Joël Bouchard ont alors explosé avec trois buts sans réplique en 1:07. 
Après avoir été battu coup sur coup par Yvan Mongo (9e) et Christian Wejse (2e), Jimmy Lemay a cédé sa place devant le filet des Bas-Laurentiens à Alexandre Lagacé qui, en 32 secondes devant le filet, a été déjoué par Anthony Poulin (4e). Il n'en fallait pas plus pour que Serge Beausoleil rappelle Lemay comme portier. À 16:29 du dernier tiers, Connor Bramwell (15e) a inscrit le cinquième but de Blainville-Boisbriand.
L'Océanic sera de retour devant ses partisans mardi, alors qu'il affrontera le Drakkar.