Avec 48 buts et 103 points, Tyler Boland termine au deuxième rang de la LHJMQ dans ces deux catégories.

Deux précieux points grâce à Lemay et Boland

L'Océanic, qui s'était fait littéralement écraser la veille à Saint-Jean, n'a pas baissé les bras, samedi soir. Tyler Boland, le meilleur marqueur de la ligue, a dénoué l'impasse en prolongation pour mener son équipe à une victoire de 3-2 contre le Titan au Centre régional K.C. Irving de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.
«C'est une très grosse performance de réussir à battre une des équipes de pointe du circuit lors d'un troisième match en trois soirs avec autant de kilométrage dans le corps», s'étonnait avec ravissement Serge Beausoleil. «C'est assez remarquable! Ce sont deux gros points!»
Le jeune gardien Jimmy Lemay, qui n'en était qu'à son 15e match en carrière dans le circuit Courteau, a littéralement volé la vedette avec 35 arrêts. «Il a vraiment été professionnel devant le filet», a reconnu son entraîneur.
Du côté du Titan, Reilly Pickard a été mis à l'épreuve 27 fois. Il a flanché une première fois à 5:38 de la première période devant Dylan Montcalm (15e), qui a ouvert la marque sur une passe de son portier. Au milieu de l'engagement médian, Pickard, agenouillé, s'est fait surprendre par Carson MacKinnon (12e) qui, dans un angle restreint, a logé la rondelle d'un lancer précis dans la lucarne.
L'indiscipline a toutefois coûté cher à l'Océanic. Deux mauvaises pénalités ont permis au Titan de créer l'égalité en l'espace de 98 secondes. Les buteurs ont été Antoine Morand et Christophe Boivin. Pour ce dernier, il s'agissait de son 100e but en carrière dans la LHJMQ. Boland (45e) a procuré la victoire si précieuse à son équipe avec un excellent tir du poignet à 3:51 de la prolongation.
«Nos vétérans ont joué un très fort match, appuyés par nos jeunes», a tenu à préciser Beausoleil. «Pour [Nicolas] Dumulong, ça revêtait un caractère assez particulier de jouer contre son ancienne équipe!»