L’entraîneur-chef Serge Beausoleil

Charlottetown 1/Rimouski 3: précieuse victoire pour l’Océanic

RIMOUSKI — Après deux défaites, l’Océanic a gagné une précieuse victoire de 3-1 non sans difficulté contre les Islanders de Charlottetown, dimanche au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Le plus difficile a été de percer la muraille de Matthew Welsh, l’un des gardiens de but de la LHJMQ qui donne le plus de fil à retordre aux Bas-Laurentiens.

«C’est une excellente équipe, a reconnu l’entraîneur-chef du club vainqueur, Serge Beausoleil. Charlottetown joue du très bon hockey, difficile à jouer, qui laisse peu d’espace sur la patinoire. C’est un match d’équipe, une belle victoire. Il y a eu des erreurs et Colten les a réparées.»

Les étonnants Islanders, dont personne n’avait prédit les performances en début de saison, ont dominé les 15 premières minutes de jeu. Après quoi, les locaux se sont repris en main pour terminer la première période avec 11 lancers au but contre 8 pour leurs invités. Or, malgré une première période pendant laquelle les 4273 spectateurs ont eu droit à du très bon hockey, un seul but a été marqué, mais il a été refusé à Charlottetown pour obstruction sur le gardien. 

Beaucoup de chances des deux côtés

Les chances de marquer n’ont pas manqué pour les deux équipes. Si Colten Ellis a été très solide devant son filet, Matthew Welsh, tout aussi calme que son vis-à-vis, a fait la différence avec plusieurs arrêts clés.

En début de deuxième, Mathieu Nadeau (15e) a marqué le premier but du match, assisté de Carson MacKinnon et Dmitry Zavgorodniy. Mais très rapidement, les hommes de Jim Hulton ont égalisé la marque en avantage numérique sur un but de Nikita Alexandrov (6e), après un tir dévié de Hunter Drew. Tout aussi vite, la troupe de Serge Beausoleil est revenue à la charge sur un but de Samuel Dove-McFalls (14e), sur des passes de Nadeau et de Charle-Édouard D’Astous. «Ce sont des gars qui sont importants pour nous autres, a souligné le pilote des Bleus pour parler de ses vétérans, tout en disant regretter la perte de Chase Stewart qui figure sur la liste des blessés. Ils mangent beaucoup de minutes pour nous autres et ils jouent du hockey de qualité. Nadeau a levé son jeu d’un cran avec Dove-McFalls qui s’est rué sur le filet pour récupérer un rebond.» Beausoleil n’a pas voulu fournir d’information sur la blessure de Stewart, mais il a indiqué que «ce n’est pas aussi pire que la dernière fois et que l’on peut penser à un retour bientôt».

Au dernier engagement, un autre but des Islanders a été refusé, encore une fois pour obstruction sur le gardien, ce qui n’a visiblement pas fait l’affaire de Hulton. À 22 secondes à faire, après quatre mises au jeu consécutives gagnées par le capitaine de Rimouski, D’Astous (12e) a marqué dans un filet désert. «Dove-McFalls nous a permis d’aller chercher le but d’assurance», a fait remarquer Beausoleil.