Alexis Lafrenière a marqué le but gagnant, dimanche.

Alexis Lafrenière opportuniste

RIMOUSKI — Les 2840 partisans de l’Océanic ont encore eu droit à un spectacle enlevant, alors que leur club complétait une série de deux matchs à domicile en recevant les Olympiques de Gatineau, dimanche, au Colisée Financière Sun Life. Vitesse et intensité ont ponctué la rencontre, tant du côté des locaux que des visiteurs. Avec une victoire à l’arraché de 2-1, Rimouski a poursuivi sa séquence victorieuse avec un quatrième gain consécutif à la maison.

Les deux clubs ont joué un excellent match, où la rapidité, la robustesse et le jeu physique étaient au rendez-vous des deux côtés. «C’est une belle prestation des gars, se réjouissait l’entraîneur-chef du club vainqueur, Serge Beausoleil. On est allés vraiment au bout de nos ressources, spécialement les gars en désavantage numérique. Gatineau joue du très fort hockey. C’est pas des matchs faciles! C’est tonifiant. Quand on joue devant nos partisans, on a une belle énergie!»

Son vis-à-vis faisait à peu près la même lecture. «On a vu un match très physique, avec beaucoup de batailles le long des bandes et deux équipes qui se sont données tout le long de la partie, a reconnu Éric Landry. De la première minute à la dernière, on a eu un beau match très intense, avec des chances de chaque côté.»

Les deux gardiens de but ont été exemplaires devant leur cage. «Excellent, très solide, rien à lui reprocher», a lancé le pilote des Olympiques pour parler de son cerbère, Tristan Bérubé. 

L’entraîneur des Bleus n’a pas manqué lui non plus de vanter la performance de Colten Ellis. «Colten nous a sauvés à plusieurs reprises», a indiqué Beausoleil. Cependant, le talon d’Achille des Rimouskois a été, encore une fois, leurs trop nombreuses pénalités.

Aucun but en première

Malgré les nombreuses chances de marquer, aucun but n’a été inscrit au tableau dans les 20 premières minutes de jeu. Il a fallu attendre l’engagement médian pour que Chase Stewart parvienne à déjouer Bérubé. Puis, Vitalii Abramov a profité d’un avantage numérique de deux joueurs pour créer l’égalité. Au dernier tiers, Alexis Lafrenière a marqué le but gagnant.

Les hommes de Serge Beausoleil prendront la route vers l’Abitibi où ils rendront visite aux Foreurs de Val-d’Or, mercredi. Deux joueurs ne seront pas de l’alignement, soit Lafrenière et Christopher Innis, qui ont été sélectionnés par Hockey Canada pour participer au tournoi mondial U17 qui se déroulera en Colombie-Britannique du 5 au 11 novembre.