Bobby Jones, le nouveau gérant des Miners de Sussex County

Nouvelle ère après un grand ménage chez les Miners

«Je m'amuse! Il y a eu quelques hoquets ici et là, comme dans tout camp présaison. Mais c'est une réelle bénédiction d'être ici», affirme Bobby Jones le nouveau gérant des Miners de Sussex County, qui a grandi à une heure du Skylands Park.
C'est l'autre Bobby Jones. Pas le droitier étoile des Mets de New York en 1997, plutôt celui qui a lancé pour quatre équipes des majeures dans 99 matchs entre 1997 et 2004. Le gaucher était avec les Red Sox de Boston lors de leur conquête des Séries mondiales en 2004.
Jones arrive de trois campagnes comme instructeur des lanceurs à Rockland, dorénavant ses rivaux. Loin de renier son passage chez les Boulders, il a «beaucoup appris au contact de Jamie Keefe, nommé gérant de l'année dans la ligue deux des trois années où j'étais là».
Il a vu de loin la première saison catastrophique des Miners et décidé de nettoyer le vestiaire. Seulement quatre joueurs, tous des lanceurs, sont de retour. Jones dit compter sur une formation équilibrée, jeune et remplie de talent.
Comme en témoignent deux choix de deuxième ronde du baseball majeur au champ extérieur en Carl Thomore (2011, Colorado) et Jay Austin (2008, Houston), ainsi qu'une sélection de troisième tour avec l'avant-champ Michael Antonio (Kansas City, 2010). Il compte quand même sur un trio d'expérience avec Joe Dunigan, Chris Duffy et Nick Giarraputo.
Une place en séries éliminatoires s'avère le seul objectif concret de son premier mandat, c'est-à-dire finir parmi les quatre premiers au classement général.
Miners de Sussex County
Gérant: Bobby Jones (1re saison)
Dossier 2015: 38-59, 6e rang
Séries 2015: exclus
Joueur incontournable: Joe Dunigan, auteur de 27 circuits et 71 points produits il y a deux ans avec Jersey; choix des Expos en 2004.
As de la rotation: Joe Donino, fiche de 0-0 (3,09 dans le A faible).
Plus gros ajouts: Outre Dunigan, Chris Duffy et Nick Giarraputo sont deux autres joueurs expérimentés ayant joué avec les Jackals.
Il leur manquera: «Aucun joueur! Ils ont fini derniers l'an passé et il y a une raison pour laquelle je ne les ai pas repris», tranche le gérant.